5 voitures-radars sur les routes de Loire-Atlantique dès lundi 7 décembre

Ces véhicules à conduite externalisée auront pour mission de lutter contre les excès de vitesse et l'insécurité routière.

5 voitures-radars sur les routes de Loire-Atlantique dès lundi 7 décembre © Préfecture de la Loire-Atantique
Publié le 04 Décembre 2020 à 18:03.

Le dispositif national d’externalisation de la conduite des voitures-radar est lancé en Loire-Atlantique à compter du lundi 7 décembre 2020 afin de lutter contre les excès de vitesse, avec cinq voitures-radar chargées de contrôler la vitesse des véhicules sur le réseau routier, suivant un parcours routier établi et disponible sur le site de la préfecture.

Circulation 7j/7, 24h/24

Pour lutter contre l’insécurité routière, 19 voitures-radar à conduite externalisée sont en cours de déploiement dans la région Pays de la Loire, avec 5 véhicules opérationnels dès lundi 7 décembre en Loire-Atlantique. « Le département de la Loire-Atlantique enregistre, depuis le début de l’année, 379 accidents qui ont occasionné le décès de 50 personnes (79 décès en 2019, année sans confinement) et blessé 444 personnes. L’alcool, l’usage de stupéfiants, les défauts de priorité auxquels s’ajoute souvent la vitesse sont à l’origine de ces drames.» indique la Préfecture. « Ces deux dernières années, une augmentation importante de suspensions de permis pour excès de vitesse est également constatée : 1011 en 2020, contre 965 en 2019 et 475 en 2018 sur la même période.» Les cinq voitures-radar qui peuvent circuler 7j/7, 24h/24 contrôleront la vitesse des véhicules sur le réseau routier, en particulier la vitesse des véhicules qui les doublent ou qui les croisent, en ciblant les conducteurs responsables d’excès de vitesse importants. Les voitures-radar ne sont pas signalées sur les routes : ces nouveaux systèmes sont intégrés dans des véhicules banalisés et utilisent un flash infra-rouge, non-visible par les usagers flashés.

Des parcours prenant en compte les zones et axes accidentogènes

Sur La Presqu’île, la route Bleue figure sur la carte des possibles trajets des voitures-radars. L’état veut jouer la transparence en diffusant la carte, mais appelle à la vigilance en dehors de ces axes, où des contrôles peuvent également être effectués. « La liste des parcours à réaliser par l’opérateur privé a été élaborée par un groupe de travail composé de la gendarmerie, de la police, de la préfecture, et de la direction départementale des territoires et de la mer. Elle prend en compte en particulier des zones ou des axes accidentogènes. »

Plus d’information sur le dispositif sur le site de la sécurité routière.

Toute l'actualité de votre ville
vidéo à la une
emploi & formation

Site web réalisé par

Studio SaintNazaireNews : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire