Black Friday à Saint-Nazaire : le vendredi des bonnes affaires

Virginie Baron-Oger, directrice du Centre Commercial Le Ruban Bleu, nous décrit l'ampleur de ce nouveau phénomène.

À moins d’être parti(e)s en vacances sur une île déserte, vous n’avez pas pu passer à côté de ce mystérieux terme “Black Friday” que ce soit sur le web, dans la grande distribution ou dans les boutiques indépendantes. L’annonce du “Black Friday” ce vendredi 24 novembre résonne déjà comme un signal d’alarme dans la tête des aficionados du shopping ou les amateurs de bonnes affaires.

Le Black Friday, qu’est-ce que c’est ?

L’événement commercial consistant à proposer une journée (ou un week-end) de rabais incroyables au lendemain de Thanksgiving nous arrive droit des Etats-Unis où il a vu le jour au début des années 60. Dans ce temple de la consommation, il est fréquent d’assister à des scènes d’hystérie collective à l’ouverture des grilles des magasins pour pouvoir profiter en premier de LA bonne affaire, et les enseignes rivalisent d’offres ultra-agressives sur cette courte période. Certains États ont même instauré un jour férié à cette fameuse date. Nous n’en sommes pas encore là mais année après année, le rendez-vous shopping semble prendre en France et à Saint-Nazaire, avec une clientèle dans les starting-blocks, prête à se lancer dans ses achats de Noël.

Le Black Friday à Saint-Nazaire

« Dès le départ, l’opération a connu un franc succès. À l’ouverture des portes, nous avons pu revivre les foules de clients se précipitant sur les produits comme cela était le cas pour les soldes il y a quelques années mais qu’on ne voyait plus… » explique Sandrine Le Bris, responsable commerce à Auchan Trignac. Avec les attentats de novembre 2015 pourtant, le terme “Black Friday” marque douloureusement la mémoire de beaucoup de Français. « Nous avons décidé d’abandonner l’événement cette année-là, mais aujourd’hui le phénomène Black Friday reprend de l’ampleur » nous confirme Gaël Rigault à la direction du Centre Leclerc L’Immaculée. Quels produits sont concernés ? « L’offre est en grande majorité non alimentaire, avec vraiment de très belles affaires à faire. » précise Sandrine Le Bris. « Nos offres concernent principalement le multi-média, le son et la vidéo. » ajoute Gaël Rigault. Dans tout le centre-ville de Saint-Nazaire on se prépare également à un vendredi exceptionnel avec des boutiques indépendantes qui commencent à jouer le jeu. Virginie Baron-Oger, directrice du Centre Commercial Le Ruban Bleu, se prépare elle aussi à un “Black Week-End” record.

Publié le 20/11/2017 à 11:20.