Cirque : les animaux ne font plus recette à Saint-Nazaire

À l'exemple du Cirque Bouglione désormais sans animaux, un collectif nazairien agira samedi 12 mai contre la présence des animaux dans les cirques.

Cirque : les animaux ne font plus recette à Saint-Nazaire

En septembre 2016, le cirque Joseph Bouglione mettait définitivement fin à ses numéros avec des animaux, il s’est depuis rebaptisé l’Éco-Cirque Bouglione, certifié 100% humain. Dans la même lignée, le Collectif Nazairien pour les Animaux se rassemblera samedi 12 mai au rond-point de Sautron dans une action de sensibilisation du public contre la présence des animaux dans les cirques.

Une question de valeurs

« Voir un animal attaché sur un rond point ou sur un panneau de signalisation pour annoncer un cirque en ville, c’est abominable » déclarait il y a peu Sandrine Bouglione au micro de France Info. Parti de ce constat, le légendaire chapiteau a définitivement rendu leur liberté aux animaux qui tournaient autrefois sur sa piste, pour aujourd’hui produire un spectacle 100% humain, ou presque… à l’exception d’un poisson rouge. À l’heure où 80% des Français se déclarent sensibles à la cause animale, le Cirque Pinder a lui aussi accusé le coup : placé en liquidation judiciaire le 2 mai dernier, le cirque fondé en 1854 par les frères William et George Pinder avance entre autres raisons les critiques croissantes contre la présence des animaux dans les cirques. Sandrine Bouglione se veut néanmoins plus nuancée : « quand on voit que le cirque Pinder se plaint des quatre jours et demi d’école, ça n’est pas vrai. Lorsqu’on contacte les écoles, beaucoup de maitresses ne veulent plus transmettre ces valeurs-là aux enfants. »

Des collectifs dans toute la France

Un peu partout en France, des collectifs se sont développés pour défendre le bien-être animal et dénoncer la présence et les conditions de vie des animaux dans les cirques. Rennes ou encore Mérignac font ainsi partie des 90 villes françaises qui n’accueilleront plus de cirque animalier sur leur territoire. En avril dernier des militants se sont même enchaînés devant le centre administratif de l’Eurométropole de Strasbourg pour demander l’interdiction pure et simple des cirques animaliers dans leur ville. À Saint-Nazaire, le Collectif Nazairien pour les Animaux mise sur la sensibilisation plus que sur l’action coup de poing : samedi 12 mai de 14h à 18h, les défenseurs de la cause animale organisent une journée d’action et de sensibilisation au sort des animaux avec la signature de pétitions et la mise à disposition d’un point d’information au rond-point de Sautron, côté remblai.

Publié le 09/05/2018 à 16:21.