Covid-19 : premiers tests “en drive” réalisés ce matin à Saint-Nazaire

Le laboratoire de biologie médicale Biolam a effectué des prélèvements sur une quarantaine de personnes en voiture, sur le parking de la base navale.

Covid-19 : premiers tests “en drive” réalisés ce matin à Saint-Nazaire © SaintNazaireNews.fr

Depuis le début de la crise sanitaire, le groupe Laborizon auquel appartient le laboratoire Biolam, propose un service de diagnostic COVID 19 par biologie moléculaire aux professionnels de santé symptomatiques et à certains patients. Il a inauguré ce matin un “Drive Test” près des anciens frigos Stef, accessible sur ordonnance uniquement. La ville de Trignac collabore à l’opération en fournissant la structure temporaire, ainsi que la Ville de Saint-Nazaire et le Port Autonome en fournissant l’emplacement.

Qui peut être testé

Plusieurs critères doivent être remplis pour obtenir un test sur ce drive. Tout d’abord, il faut faire partie d’une des catégories suivantes : professionnel de santé présentant des symptômes, femme enceinte dans son 3e trimestre de grossesse, ou patient immunodéprimé présentant des symptômes. Et c’est uniquement sur ordonnance du médecin traitant que le prélèvement sur ces patients pourra être effectué. « Le médecin fait une demande préalable par mail accessible sur le site internet biolam.fr, et prend rendez-vous pour le patient. Lorsqu’il arrive en voiture, son dossier est déjà créé pour permettre un flux rapide, et nous l’identifions vitre fermée avec une pièce d’identité, il n’a plus qu’à s’avancer dans la zone de prélèvement en restant dans son véhicule. » explique François Machevin, directeur de Biolam. La procédure, répétée par des préleveurs formés dans des mises en situation pour répéter les gestes importants, est essentielle pour respecter les mesures d’hygiène et de sécurité. « Le respect des gestes est aussi indispensable à la qualité du test, pour ne pas fausser les résultats » ajoute François Machevin.

5 équipes de préleveurs formées

5 équipes de préleveurs ont été formées pour opérer du lundi au vendredi sur le quai du Commerce à Saint-Nazaire. Chaque équipe composée d’un(e) technicien(ne) de laboratoire, d’un(e) pharmacien(ne) biologiste, et d’un(e) infirmier(e) travaille par tranche de 2 fois 2 heures, à la vitesse d’un prélèvement toutes les 5 minutes environ.« Cette période est très anxiogène pour les patients, ça peut conduire à des comportements inappropriés. Les forces de l’ordre passeront régulièrement sur site afin d’assurer la sécurité de tous » précise Jean-Baptiste Defaux, directeur de Laborizon. Les patients devront ensuite attendre 24 heures avant d’obtenir les résultats des tests, envoyés pour analyse au Mans. Dans ce laboratoire, 420 échantillons en provenance des différents Drive installés dans la région pourront être analysés quotidiennement. Combien de temps le Drive restera-t-il à Saint-Nazaire ? « Pour poursuivre les tests, plusieurs éléments seront nécessaires : les masques FFP2 obtenus via l’ARS ou en pharmacie pour les laboratoires de biologie médicale, les réactifs de biologie moléculaire nécessaires pour le détecter l’ARN du virus, et les kits de prélèvements pour réaliser les prélèvements naso-pharingés. Nous espérons que cette période, comme le confinement, sera la plus courte possible. Pour cela, il est important qu’il n’y ait aucun relâchement dans les comportements, et que chacun respecte le confinement » insiste François Machevin.

Publié le 03 Avril 2020 à 19:11.

aux alentours dernières vidéos

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire