Culture urbaine : les Ghetto Twins mènent la danse à Saint-Nazaire

Avec plusieurs milliers de vues sur Facebook, les vidéos de Shema et Sheja des Ghetto Twins, ont transformé les rues de Saint-Nazaire en piste de danse.

Shema et Sheja sont jumeaux et animés d’une même passion : lorsqu’ils quittent les bancs de seconde du Lycée Aristide Briand, les deux frères parcourent les rues de Saint-Nazaire et dansent, une façon pour le duo Ghetto Twins de s’approprier la ville qui les a nouvellement adoptés.

Une histoire de famille

La gare, le front de mer, le toit de la base sous-marine, autant de lieux où on peut suivre le duo évoluer sur des rythmes urbains. Depuis quand dansent-ils ? Depuis toujours ou presque. Shema et Sheja ont grandi en Ouganda et n’ont pu rejoindre leur mère installée à Saint-Nazaire que l’année dernière. « C’était un peu difficile au début, en particulier la langue puisque nous sommes anglophones, un grand changement. » nous avoue leur mère installée à Prézégat. Très vite leur frère les filme pour diffuser leurs vidéos sur Youtube, leur soeur les rejoint parfois sur les vidéos, et les encouragements s’enchaînent sur les réseaux sociaux.

Ils dansent avec le coeur

Pourquoi cette passion pour la danse ? « D’abord pour amener de la joie aux autres ». C’est ce qu’a pu ressentir le public lorsqu’ils ont participé au Festival Bouge l’été dernier sous les halles de Penhoët. Ils ne prennent plus de cours de danse pour le moment, même si Agnès leur maman s’est parfois sacrifiée pour leur offrir un coach en Ouganda. « Ils veulent en faire leur profession mais ils doivent étudier d’abord » ajoute-t-elle. En attendant les Nazairiens ne se lassent pas de les regarder sur les réseaux sociaux, en attendant peut-être de les croiser un jour à Saint-Nazaire au détour d’une rue ou d’un parc.

Publié le 19/12/2017 à 20:47.