Donges : fuite de pétrole brut à la raffinerie Total

Le préfet a pris un arrêté imposant à Total la mise en oeuvre de mesures pour limiter les conséquences de l'incident.

Donges : fuite de pétrole brut à la raffinerie Total © Adobe Stock
Publié le 07 Janvier 2021 à 18:05.

Samedi 2 janvier 2021, la raffinerie Total de Donges a détecté la présence d’irisations en Loire à proximité d’un des appontements permettant le chargement ou le déchargement de produits pétroliers, provenant d’une canalisation enterrée ayant provoqué le rejet de quelques litres de pétrole en Loire.

Mise en sécurité d’une canalisation de pétrole brut à l’appontement 6

Une vingtaine de canalisations de plusieurs centaines de mètres chacune et transportant des produits pétroliers (pétrole brut ou produits raffinés) sont exploitées par Total. Elles servent à l’approvisionnement du site, au transfert de produits pétroliers vers les unités de production ou les bacs de stockages ainsi que vers les appontements situés en bord de Loire. Les analyses du produit et la réalisation de fouilles ont permis d’identifier la nature du produit (pétrole brut) et les canalisations enterrées potentiellement en cause. Ces canalisations ont été dépressurisées et sont en cours de vidange.

« Aucun dommage environnemental »

Des barrages flottants ont été mis en place et des opérations de nettoyage localisées de la berge au niveau de l’appontement sont en cours afin de contenir et stopper les irisations. Aucun dommage environnemental n’a été constaté à ce stade (pas de mortalité piscicole, ni de mortalité d’oiseaux relevée), et les services de l’état (DREAL et le SDIS) qui se sont déjà déplacés à deux reprises vont vérifier l’adéquation des moyens mis en oeuvre par la société Total Raffinage France pour gérer les conséquences de cette fuite.Le Préfet a également demandé l’expertise du CEDRE (association à mission de service public agréée par l’État, spécialisée dans le traitement des pollutions accidentelles des eaux) qui a émis des préconisations complémentaires actuellement en cours de mise en oeuvre par Total.

Un arrêté préfectoral signé le 7 janvier

Au vu de la situation, le préfet a imposé à l’exploitant la mise en oeuvre de mesures visant à limiter les conséquences de cet incident. Il demande à l’exploitant Total Raffinage France :

  • La coupure des voies de transfert du pétrole brut vers la Loire, c’est-à-dire l’arrêt de la migration des hydrocarbures entre le lieu de la fuite et la Loire,
  • Le traitement de la pollution générée par cette fuite, notamment dans le sol,
  • La transmission sous un mois d’un rapport d’accident identifiant les causes de l’accident et les actions correctives mises en oeuvre.
Participez à la discussion sur notre page Facebook !
En ce moment
EN BREF PLUS DE BRÈVES
aux alentours
dernières vidéos
culture & patrimoine
food
shopping
Industrie
Politique
covid
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin
Trignac
Le Croisic

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire