Guérande : la route-digue de l’étang de Sandun se refait une beauté

À partir du lundi 26 août et pour une durée de 3 mois, des travaux de restauration entraîneront une circulation alternée de jour comme de nuit.

Guérande : la route-digue de l’étang de Sandun se refait une beauté

Les travaux de restauration et consolidation entrepris par le Département de Loire-Atlantique nécessiteront l’abaissement du plan d’eau en concertation avec l’association locale de pêche.

Un peu d’histoire

La route-digue de l’étang de Sandun, située sur la route départementale 48 à Guérande a été construite en 1935, en même temps que le barrage et l’usine de retraitement pour fournir 20 % de la consommation d’eau potable des communes de Guérande. D’une longueur de 140 mètres, la route-digue est composée de deux murs perrés en maçonnerie et sépare l’étang en deux plans d’eau distincts. La connexion entre les eaux de la partie amont et aval est assurée par une buse d’équilibrage qui traverse l’ouvrage sous la chaussée, d’autres aménagements ont ensuite été effectués au fil des ans, comme par exemple une passe à anguilles l’an dernier.

Des travaux pour restaurer et consolider

Fortement endommagés après l’abaissement du plan d’eau, les ouvrages doivent aujourd’hui être restaurés et consolidés par des travaux : rejointoiement et confortement de la maçonnerie du perré (600 m²), traitement de la jonction entre le perré et la buse d’équilibrage, confortement du redan et reconstitution de la maçonnerie de l’ouvrage hydraulique. Le chantier débutera lundi 26 août pour une durée estimée à trois mois, La circulation sera maintenue en circulation alternée, de jour comme de nuit.

Publié le 21/08/2019 à 11:08.