L.A Loire Atlantique : la nouvelle marque locale qui cartonne

La ligne de vêtements qui a vu le jour en juin dernier revisite les codes du streetwear à l'américaine.

Cela aurait pu se passer dans une rue du quartier de Silver Lake à Los Angeles, mais c’est bien à La Baule que la toute première collection de la marque L.A Loire-Atlantique vient de voir le jour. Depuis le 19 juin, ses créateurs James et Claire Frachon vendent leurs hoodies, sweats, casquettes, bonnets, tote bags, tee-shirts ou débardeurs comme des petits pains aux client(e)s ravi(e)s de pouvoir s’offrir un look à l’américaine “Born in L.A”. Bientôt une succès story à la Française ?

Un petit air de Los Angeles en Loire-Atlantique

Rien ne semblait prédestiner James et Claire Frachon à lancer un jour leur marque de vêtements. Constamment entre Paris, Los Angeles et la Loire-Atlantique, James, fan du film les dents de la mer, réalise et produit des documentaires tandis que Claire, amoureuse de culture vintage, travaille dans les relations presse cinéma. Et pourtant, ce sont bien tous les codes de leurs univers que l’on retrouve sitôt franchi le seuil de leur boutique : la ligne est colorée et tendance, les teintes et logos rappellent ceux arborés par les universités américaines, et le détournement des célèbres initiales L.A est aussi une belle façon de mettre en avant la région qu’ils affectionnent tous deux, la Loire-Atlantique. « Nous avons tout créé de A à Z » se souvient Claire. « La marque a été déposée il y a 2 ans mais nous étions débordés par le travail, et c’est finalement grâce à un relâchement en janvier dernier que nous avons dessiné le premier logo puis créé le premier proto. On s’est aussitôt dit qu’il y avait quelque chose et on s’est lancés, sans étude de marché. » Présents chaque jour dans la boutique, ils savent aussi communiquer leur enthousiasme et leur fraîcheur aux clients « J’aime cette histoire entre la personne et les vêtements, le plaisir d’être là au début de l’histoire, de voir les sourires et les réactions devant la vitrine. »

Un Pop-up Store jusqu’à la Toussaint

Côté déco, pénétrer dans la boutique L.A ressemble à une invitation au voyage, un voyage vers un univers cinématographique culte : une caméra de James estampillée Los Angeles trône à côté de la caisse, son premier skateboard est accroché au mur, une gueule de requin en vitrine semble prête à dévorer les passants, et on s’attendrait presque à voir Roy Scheider sortir de la cabine d’essayage. « Nous avons aménagé comme un prolongement de notre maison, où nos codes se mélangent et se complètent. » ajoute Claire. Un univers cosy et douillet comme les sweats au coton bio bien épais, de plus en plus doux plus on les lave, revisités façon 2018 avec passants pour les écouteurs, emplacement smartphone dans la poche et l’incontournable trou pour le pouce en bas des manches. L’ouverture de la boutique éphémère est pour l’instant prévue jusqu’à la Toussaint, nul doute que devant le succès rencontré on continuera de porter longtemps la collection de Claire et James dans les rues de la L.A.

Boutique L.A Loire-Atlantique, 122 avenue du Général de Gaulle, La Baule 44500.

Publié le 18/08/2018 à 13:29.