L’Envie Gourmande s’installe chez l’ancien Bata

Bonne nouvelle pour le centre-ville de Saint-Nazaire, l'épicerie fine et cave L'Envie Gourmande emménagera bientôt dans les locaux restés vides depuis 2015.

L’Envie Gourmande s’installe chez l’ancien Bata

On ne présente plus l’épicerie fine et cave L’Envie Gourmande qui fait la joie des papilles et palais depuis plus de 10 ans. Après le changement de propriétaire fin septembre 2016 de cette délicieuse adresse, une nouvelle page se tourne avec un déménagement prévu fin septembre 2018 vers un corner stratégique, à l’emplacement de l’ancien magasin Bata.

Un projet à long terme

Gaëlle de Maria est une commerçante heureuse pour deux raisons : elle a déjà réalisé son rêve en reprenant l’Envie Gourmande il y a un peu plus d’un an, elle va ensuite pouvoir se rapprocher du coeur de la ville en quittant le 85, Avenue de la République et rejoindre l’emplacement de premier choix face au Paquebot, à la jonction entre l’avenue Albert de Mun et l’avenue de la République. « J’ai toujours su que je voulais reprendre une épicerie fine » nous explique-t-elle. « Reprendre l’Envie Gourmande a été l’aboutissement d’un projet qui s’est bâti sur le long terme. » Après une école de commerce, un travail dans le Champagne puis dans la communication et le marketing, la jeune commerçante a petit à petit acquis les compétences indispensables pour se lancer dans une telle aventure et enfin pouvoir concrétiser son projet.

Le potentiel de Saint-Nazaire

Pourquoi avoir choisi Saint-Nazaire ? « J’ai de la famille en Pays-de-Retz et en Bretagne, Saint-Nazaire était pile au milieu » plaisante Gaëlle. « Je ne me suis pas lancée dans le vide, c’est un projet réfléchi, un vrai projet familial » précise-t-elle. « Saint-Nazaire est une ville avec un très fort potentiel où il reste énormément de choses à faire. » Sa clientèle fidèle vient de Saint-Nazaire mais aussi de toute la Presqu’île : de La Turballe à Chateaubriant en passant par Pornichet et La Baule. Pour y trouver de petits plaisirs sucrés ou salés qu’on ne trouve nulle part ailleurs, comme le thé Mariage Frères (98 variétés différentes à l’Envie Gourmande), de bons vins, ou encore la Tuff’line, confiserie angevine constituée d’une pâte de fruit framboise avec une guimauve enrobée de chocolat blanc. « Je goûte tout et j’aime partager mes découvertes » précise-t-elle. « Je suis constamment à la recherche de nouveaux produits de qualité, dans les salons gourmets ou en écoutant les recommandations et les demandes des clients. C’est comme une partition de musique qui ne tient qu’avec une coordination harmonieuse : un bon plat avec un bon vin, un bon thé au bon moment. »

Un hub gastronomique

Gaëlle a senti qu’il était temps de quitter l’emplacement historique de l’épicerie pour se rapprocher des autres commerces. « L’avenue de la République se vide peu à peu de ses boutiques remplacées par des sociétés de service, le moment était venu de déménager pour attirer une nouvelle clientèle, plus personne ne passe ici par hasard » explique-t-elle. Sans compter qu’un nombre croissant de commerces de bouche se retrouvent aujourd’hui dans un étroit périmètre, offrant une offre et une diversité dignes d’un véritable hub gastronomique : l’Envie Gourmande, la pâtisserie Joël Boulay, l’épicerie Russe Fabrika, l’O à la Bouche, Léonidas ou encore la boutique éphémère de Christophe Roussel l’hiver dernier, tout cela à deux pas du marché. « Il faudrait encore plus de diversité, il manque encore des fromagers, primeurs ou bouchers qui attireraient encore plus de clients dans le centre-ville. » Les gourmets locaux ne pourront que se réjouir si d’autres métiers de bouche décident de s’installer à Saint-Nazaire.

le 25/04/2018 à 14:24.