La Baleine Déshydratée, une affaire qui roule

Deux mois après son ouverture, le bar à bière connecté a conquis les Nazairien(ne)s et tourne déjà les yeux vers de nouveaux horizons.

La Baleine Déshydratée, une affaire qui roule

Depuis son ouverture le 5 juillet dernier, la terrasse de La Baleine Déshydratée ne désemplit pas et a séduit les client(e)s de tous âges avec pour seuls mots d’ordre : décontraction et convivialité.

Notre seule concurrence est la télé

L’été 2018 à Saint-Nazaire restera gravé longtemps dans la mémoire de Jean-François Istin, créateur du concept : la folle soirée de la coupe du monde de football, les couchers de soleil magiques sur la plage rythmés par les musiques et danses latinos, et surtout plus de 12 000 clients qui ont glissé dans leur portefeuille la précieuse carte aux couleurs du désormais célèbre cétacé. « Entre Le Jaune de Quimper et La Baleine à Saint-Nazaire ce n’était pas de tout repos, c’est vrai que c’est un métier fatigant, mais je tire mon énergie de mes discussions avec les Nazairien(ne)s qui ont la banane. » nous confie-t-il. Car aux côtés de son équipe de plus de 15 personnes, Jean-François était présent de l’ouverture des parasols le matin jusqu’au nettoyage de la terrasse le soir avec une énergie et une ardeur inlassables. « Ce qui nous donne la pêche c’est de pouvoir discuter avec vous dans nos bars et Saint-Nazaire est juste génial pour ça. Comme je dis souvent, notre seule concurrence est la télé ! » rajoute-t-il sur sa page Facebook.

Des nouveaux défis

L’aventure ne s’arrête pas là, et l’esprit du brasseur-entrepreneur foisonne de futurs projets : l’ouverture, à partir de 2019, d’un « bar connecté » à Denver (Colorado), l’ouverture en décembre 2018 de la première brasserie artisanale connectée, digitale et collaborative au monde à Quimper, et l’ouverture en 2019 du plus grand bar à bières artisanales de France à Nantes. Et comme on n’arrête pas le progrès, Jean-François lance également dès fin 2018 les premières applications « inter-lieux » et se concentrera sur l’intégration de nouvelles compétences technologiques pointues autour de la blockchain, du bigdata et de l’intelligence artificielle.

Publié le 28/08/2018 à 18:06.