La Baule : de nouveaux moyens pour sécuriser les plages cet été

Interdiction de la chicha et de l'alcool sur la voie publique, usage de maîtres-chiens la nuit... La Baule veut assurer un été en toute sécurité aux professionnels, estivants et habitants.

La Baule : de nouveaux moyens pour sécuriser les plages cet été © Ville de La Baule
Publié le 19 Juin 2021 à 17:31.

Le maire de La Baule Franck Louvrier a annoncé la mise en place d’un plan de sécurité «Vigiplage» à l’approche de la saison estivale, alors que des problèmes d’insécurité apparaissent, notamment sur la plage, et à proximité de l’avenue De Gaulle. Les moyens mis en oeuvre dans ce plan, qui viennent en complément des récentes mesures prises par la Municipalité, sont destinés à assurer la sécurité, des résidents et estivants, mais aussi des établissements de plage, restaurants, bars et clubs.

Ne pas attendre la pleine saison

« Conscient qu’il convenait d’agir dès maintenant et de ne pas attendre la pleine saison avec une population multipliée par dix, j’ai provoqué une réunion avec tous les acteurs concernés par la plage, afin de présenter un plan de sécurité : le plan «Vigiplage». Dans celui-ci, la commune de La Baule-Escoublac s’est investie au-delà de ses compétences mais dans l’intérêt commun » a annoncé le maire de La Baule. Ce plan est déployé alors que depuis un an, des efforts techniques et humains considérables ont déjà été décidés pour renforcer la sécurité : doublement des effectifs de la police municipale, sa dotation en pistolets à impulsions électriques, création d’une brigade équestre, achat de nouveaux véhicules de police municipale et déploiement de 160 caméras de vidéo-protection. Le tout pour un total d’environ 800 000 €.

Les nouveaux moyens mis en place

Point chaud de l’été, la plage et les établissements de plage, en particulier aux alentours de l’avenue De Gaulle, vont bénéficier dune surveillance renforcée. Des maîtres-chiens et agents de sécurité privée financés par la ville arpenteront la plage chaque nuit, et viendront s’ajouter aux 80 renforts saisonniers de l’état. « J’ai demandé également à la Police nationale d’intensifier leur présence sur certains lieux à proximité de l’avenue de Gaulle » ajoute Franck Louvrier. La Ville va également contribuer à l’installation du système « H-Call » (bouton d’alerte) associé à une centrale d’alerte pour tous les établissements qui en feront la demande, et de nouveaux moyens juridiques complèteront ce plan “vigiplage”. « Je viens ainsi de signer deux arrêtés municipaux interdisant l’usage de la chicha (ou pipe à eau) et la consommation d’alcool sur la voie publique sur l’ensemble du territoire touristique de la commune. Ils viennent compléter ceux déjà en place, qui permettent de réduire les incivilités (port d’un vêtement en sortie de plage, jet de tout déchet dont les masques dans les poubelles…), accompagnés par une campagne de communication digitale et en ville » ajoute le maire.

Veolia devrait-il plus participer à cet effort ?

Depuis 2017, Veolia gère la plage de La Baule en concession, mais le maire de La Baule souhaite des efforts de participation supplémentaires du groupe pour la sécurisation des plages et des établissements. « On ne transige pas avec la sécurité : l’Etat et la Ville s’engagent. Je souhaite que le concessionnaire Veolia participe aussi à cet effort important pour protéger les établissements dont il a la charge » a insisté Franck Louvrier.

vidéo à la une
En ce moment
aux alentours
dernières vidéos
culture & patrimoine
food
shopping
Industrie
Politique
covid
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin
Trignac
Le Croisic

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire