publicité
Publié le 09 Novembre 2021 à 09:12.

Le loup de Saint-Brévin venait du Maine-et-Loire

Un cadavre de loup avait été découvert le 15 octobre dernier le long de la départementale, l'Observatoire du Loup a rendu son verdict sur son origine.

Le loup de Saint-Brévin venait du Maine-et-Loire © Pixnio

Saint-Brévin était en émoi il y a quelques semaines après la découverte d’un cadavre de loup, probablement percuté par un véhicule, le long de la RD 213. D’où venait ce loup, le premier repéré en Loire-Atlantique depuis un siècle ?

Le loup aperçu dans le Maine et Loire en janvier 2020

Selon l‘observatoire du loup, les effectifs présents en Vendée ne se dispersent pas pour le moment en Loire-Atlantique. Cette conclusion se base notamment sur la découverte d’un brocard mis à mort et consommé 4 jours auparavant à 84km de Saint-Brévin, « or dans les modèles de déplacement du canidé une moyenne supérieure à 12 kilomètres journalière sur un même azimut (ce qui implique un parcours d’environ 60 km, minimum) est ici très improbable » explique l’observatoire du loup qui retrace l’itinéraire probable du canidé. Présent dans le Maine et Loire dès janvier 2020, il aurait suivi la Loire par le sud (Bourgneuf-en-Mauges), avant d’être retrouvé en mars 2020 dans la vallée de l’Evre, « qu’il a suivi avant de retrouver la vallée de la Loire (toujours au sud) qui l’a conduit probablement au delà de Nantes dès le mois de novembre 2020 » poursuit l’observatoire. « Ce canidé s’est inscrit à 3 reprises sur des domestiques (chèvre, veau et ovins) durant la phase de découverte qu’il avait engagé ce qui est tout à fait caractéristique du comportement de l’espèce dans cette phase critique de survie ».

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire