Les Créa’Nanas veulent faire bouger la Presqu’île

Le réseau né durant le confinement souhaite rapprocher les jeunes entrepreneuses créatrices ou productrices de la Presqu'île.

Les Créa’Nanas veulent faire bouger la Presqu’île © Sandra Blanchard

Sandra Blanchard, coach personnel, santé & bien-être, s’est lancée dans l’aventure de l’entreprenariat juste avant le coup de massue du confinement. Une période qu’elle a traversée à sa façon, en créant un réseau pour soutenir celles qui comme elle, doivent promouvoir leur jeune activité dans cette période compliquée.

Pas facile de se lancer en plein confinement

« J’ai commencé juste avant le confinement. Une période difficile à gérer, mais je suis restée positive » se souvient Sandra Blanchard. La jeune femme décide alors de jeter une bouteille à la mer, et de chercher d’autres entrepreneurs pour créer un événement capable de promouvoir son activité une fois le confinement passé. « J’ai reçu beaucoup de réponses. J’ai senti qu’il était possible d’insuffler un élan de solidarité économique et social entre les professionnels locaux, les touristes et les habitants de la région Guérandaise ». Basées à Saint-Lyphard, La Baule, Pornichet, Le Pouliguen, Batz-sur-Mer ou Guérande, les jeunes entrepreneuses partantes organisent alors une première journée portes-ouvertes en juillet chez Mamie Lilise, un magasin de produits locaux lui-aussi nouvellement installé à Batz-sur-Mer. « Nous avons toutes commencé dans les 6 derniers mois. Ça rapproche nécessairement » explique Sandra Blanchard.

Un collectif libre sans frais d’adhésion

Le premier événement ayant attiré un bon nombre de visiteurs, l’idée du collectif Les Créa Nanas commence à germer, et un deuxième événement est organisé en août, qui rencontre lui aussi un beau succès. « Il s’agit d’un collectif libre et solidaire, sans frais d’adhésion. Le but est vraiment de se soutenir, valoriser les activités des Créa’Nanas, et faire découvrir différents savoir-faire de notre belle région, la Presqu’île Guérandaise en privilégiant le local » insiste Sandra Blanchard. On retrouve ainsi parmi les membres la créatrice de bijoux Aurore Duplessy de De Fil en Pampille, Sophie Moireau qui dispense des conseils et ateliers en hygiène textile réutilisable avec So Too Doo, les box éco-responsables et locales crées par Vanessa et Magali de Glaz’Up Box, Annie Picart réflexologue plantaire, ou encore la créatrice d’intérieur Anne-Claire Menon qui a récemment retravaillé l’intérieur du restaurant l’Albatros à La Baule. « Nous privilégions les thématiques éco-responsables, bien-être et zéro déchets, et sommes ouverts à tout jeune créateur ou jeune créatrice qui se lance ». Le collectif Les Créa’nanas travaille déjà sur un nouvel événement, qui se tiendra à La Toussaint, où il espère à nouveau révéler de nouveaux talents de la région.

Publié le 17 Août 2020 à 18:47.

À lire aussi
aux alentours dernières vidéos

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire