Les Robins des Bois du vélo ne lâchent rien à Saint-Nazaire

Les cyclistes excédés n'hésitent plus à dénoncer sur les réseaux sociaux les comportements dangereux des automobilistes avec le hashtag #GCUM.

Les Robins des Bois du vélo ne lâchent rien à Saint-Nazaire

On ne vous souhaite pas de revenir un jour à votre voiture et d’y voir collé le sticker GCUM. Si vous vous posez encore la question sur sa mystérieuse signification, sachez qu’il s’agit tout simplement des initiales de “Garé Comme Une Merde”, et que vous avez certainement été un peu cavalier lors de votre arrêt.

Des comptes Twitter à Paris, Nantes ou Saint-Nazaire

Le phénomène a pris une telle ampleur qu’un site dédié propose à la vente les fameux stickers. Lancé à l’origine comme exutoire aux comportements inciviques, #GCUM a rapidement été repris par les piétons et cyclistes, en première ligne des stationnements fantaisistes. Parallèlement, de nombreux comptes twitter publient quasi quotidiennement les photos des nombreux dangers rencontrés sur les trajets quotidiens comme Vélo Corbeau à Paris, Trottoir Nantes ou Place au Vélo à Nantes, garé comme une merde Saint-Nazaire ou vélove dans notre cité portuaire. Pas besoin en effet de vivre dans une grande ville pour subir les “GCUM”. À Saint-Nazaire, ville à taille humaine où les trajets en vélo en 2018 ne devraient pourtant plus relever du parcours du combattant, des cyclistes à bout ont même commencé à établir un relevé des records de PV à 135 euros autour de la Place du Marché, haut lieu de rendez-vous des GCUM.

Petit florilège des plus ”beaux stationnements” à Saint-Nazaire

Publié le 01/10/2018 à 15:55.