Municipales 2020 : 12 propositions de “Saint-Nazaire Ensemble”

Gaëlle Bénizé-Thual et Cédric Turcas formeront le binôme maire et premier adjoint, il n'y aura pas de cumul avec la présidence de la CARENE.

Municipales 2020 : 12 propositions de “Saint-Nazaire Ensemble” © Mr Timmy

“Saint-Nazaire Ensemble” l’annonce d’emblée, il faut « changer d’air à Saint-Nazaire ». Si certains visages de la liste ont tout de même un petit air de déjà vu (anciens adjoints à la mairie depuis désolidarisés du maire David Samzun), les 12 premières propositions de Saint-Nazaire Ensemble revendiquent un virage écologique et « une ville plus juste pour toutes et pour tous ».

Une liste composée à 50% de nouveaux candidats

Les 8 premières candidatures de la liste Saint-Nazaire Ensemble ont été annoncées dans un communiqué jeudi 19 décembre. Gaëlle Bénizé-Thual et Cédric Turcas formeront le binôme maire et premier adjoint, et Capucine Hauray sera candidate à la place de première représentante nazairienne de la CARENE. Les 5 autres candidat(e)s officiellement validé(e)s sont Olivier Blécon, Sandrine Floch, Philippe Van Kote, Nathalie Bruneau et Yvon Renévot. La liste du collectif n’est pas encore entièrement constituée, mais on sait déjà qu’elle sera composée à 50% de candidat(e)s qui n’ont jamais été élu(e)s.

Les 12 premières propositions

Des propositions sur les transports publics ont été formulées par Saint-Nazaire Ensemble, qui propose de passer progressivement à la gratuité, tout en développant plus de voies cyclables sécurisées. Autre proposition, l’instauration d’une tarification progressive de l’eau, afin d’assurer la gratuité pour les besoins vitaux couverts par les premiers m3. D’autres pistes solidaires seraient également développées : un plan de construction de 200 places de crèche et le développement de différents modes de gardes, l’aide au maintien à domicile des personnes âgées, la création de places en foyers logements, la lutte contre l’échec scolaire et le harcèlement, la sortie du système de partenariat public-privé (PPP) de l’hôpital. Le paysage urbain et naturel fait lui aussi l’objet de plusieurs propositions écologiques : plantation de 25 000 arbres pour arriver à un arbre par Nazairien(n)e, lutte contre l’artificialisation des sols, création d’un parc de l’Estuaire au Petit-Maroc, engagement d’un débat citoyen sur la stratégie urbaine, gel du développement des zones commerciales de périphérie, plan de lutte contre les pollutions et pour la sobriété énergétique, et développement d’emplois et d’activités durables. Est-ce la fin d’une époque ? Tout comme le collectif “Saint-Nazaire, Solidaire et Écologiste” candidat aux municipales, “Saint-Nazaire Ensemble” est favorable au non-cumul des mandats de maire et de président(e) de la CARENE, et souhaite « une mairie au fonctionnement profondément renouvelé ».

Publié le 19/12/2019 à 18:04.