Municipales 2020 : Jean-Michel Texier, un candidat au centre de tous les Nazairiens

Le candidat de la liste "Saint-Nazaire avec Vous" propose un projet construit par des acteurs du terrain.

​Élu de l’opposition depuis 2014, Jean-Michel Texier est un candidat plus déterminé que jamais à remporter la mairie avec sa liste “Saint-Nazaire avec Vous”, qu’il présente comme la liste de la diversité et du centre, capable de couvrir l’ensemble des préoccupations des Nazairien(ne)s. Après son divorce d’avec En Marche en décembre dernier et l’abandon d’un projet municipal commun, il se définit lui-même comme « un candidat libéré » qui incarne le changement, et prêt à engager Saint-Nazaire dans une nouvelle voie de développement qui profitera à tous les habitants, et à tous les quartiers.

Une liste construite avec des valeurs et des compétences

« J’aime mon équipe, je l’ai construite avec les valeurs et compétences dont on aura besoin demain » annonce d’emblée Jean-Michel Texier, DRH dans la vie professionnelle. « Je passe mes journées à recruter dans les meilleures compétences, c’est ancré en moi » continue-t-il. Dans la liste Saint-Nazaire avec Vous, chacun apporte son expertise et son expérience : d’anciens élus (Emmanuel James, Bruno Cidère…), des acteurs environnementaux (Zack Moullec co-fondateur de Natur’Action), des acteurs de la jeunesse et des quartiers (Rafik Meniz qui lutte contre le décrochage scolaire avec son association Ambition Jeunesse Nazairienne), des chefs d’entreprise (Sylvie Mendy qui propose de l’aide aux séniors), des enseignants, des employés, des acteurs du monde maritime ou de l’industrie, ou encore des membres d’associations (Malika Cherifi de l’association Réveillons les Solidarités, Elisabeth Josso de l’association Les Vieux Grééments, Géraldine Joignault vice-présidente d’Emmaüs). « Plus de la moitié de la liste a un engagement associatif » précise le candidat.

« David Samzun, un maire toujours en attente des directives de l’état »

« David Samzun n’est pas dans l’action, il est toujours en attente des directives de l’état, alors qu’on peut faire mieux » lance d’emblée Jean-Michel Texier. Le candidat cite alors de récents aménagements urbains : les 60 cm d’épaisseur de béton utilisés pour refaire l’entrée Nord qui accumuleront la chaleur l’été, ou encore le projet Harmony of the Sky conçu sans système de récupération d’eau ou de système de production d’énergie. « David Samzun a attendu des années les parcs éoliens offshore, et dans le même temps dans sa propre ville, il n’a eu aucune ambition écologique ». En citant l’exemple des panneaux photovoltaïques du Centre Leclerc de l’Immaculée qui alimentent l’hypermarché en électricité, le candidat donne quelques pistes qu’il souhaite soumettre aux Nazairiens : une ferme solaire sur le toit de la base sous-marine comme à Lorient, ou encore des panneaux photovoltaïques au-dessus des places de parking du Centre-Ville, sur le toit des écoles. « Si on investit aujourd’hui, ce sera rentable avant la fin du mandat. Et là encore, pourquoi rien n’a été prévu lors de la construction de la place du Commando ? » s’interroge la tête de liste.

Développer la concertation

Dans les profonds changements de gouvernance souhaités, Jean-Michel Texier veut mettre l’accent sur la concertation. « David Samzun pense savoir parce qu’il a le pouvoir. Mais il oublie d’aller voir les Nazairiens, il oublie d’aller voir les agents municipaux, et ne connaît plus leurs besoins » déplore-t-il. Le candidat promet ainsi qu’une de ses premières actions sera de rencontrer le personnel de la mairie, pour rétablir la confiance et instaurer « une nouvelle philosophie, une nouvelle façon de faire ». Une nouvelle façon de faire qui sera proposée à tous les Nazairiens en les associant aux grandes décisions de la ville. « On ne peut pas demander l’avis sur tout. Par exemple, pour embellir la base sous-marine avec un mur végétal, ou en installant des projections lumineuses comme à Bordeaux, on n’a pas besoin de concertation. Par contre, les Nazairiens ont une pléthore d’idées sur le petit-Maroc ou sur le toit de la base sous-marine, qu’ils pourront donner via des outils numériques, ou dans les mairies, mairies annexes et maisons de quartier ». Une concertation que le candidat veut étendre à tous les acteurs, comme le Grand Port Maritime, qui sera consulté en amont avant de lancer des études.

Ne pas concentrer tous les investissements dans “le visible”

« Il faut arrêter d’investir uniquement sur la partie visible, la partie non visible a été trop longtemps négligée ». Canalisations d’eaux usées, eaux pluviales, patrimoine de la ville, Jean-Michel Texier promet d’engager des moyens conséquents pour des équipements « parfois sous-dimensionnés, tous construits en même temps, et qui vont se dégrader en même temps » et déplore la fenêtre loupée de David Samzun durant son mandat : « les taux d’intérêt étaient au plus bas, c’était le moment opportun ». Ces projets dans la “partie invisible” n’empêchent pas le candidat d’imaginer de nouveaux projets pour développer l’attractivité de la ville, en particulier le centre-ville. « J’en veux aux équipes municipales sortantes. Avant d’être maire, David Samzun était adjoint à l’urbanisme, et avant au développement du centre-ville. De nombreuses années où il avait le temps de réfléchir, comme par exemple développer des offres complémentaires : des ouvertures nocturnes des Halles de 16h à 21h hors jours de marché. Et pour la sécurité, utiliser les moyens existants comme les caméras, mais en mettant derrière des agents assermentés».

Favoriser la vie dans les quartiers

Revoir l’offre de transports de Saint-Nazaire est un sujet auquel se sont attelés quasiment tous les candidat(e)s à ces élections municipales. Et Saint-Nazaire avec Vous a plusieurs propositions dans ce domaine : tout d’abord développer des navettes électriques autonomes. « Nous avons de magnifiques lignes droites a Saint-Nazaire » s’enthousiasme le candidat qui imagine des premières lignes entre la gare et la mairie, ou d’Airbus à la place du Commando. Ensuite, adopter des modes de transport plus écologiques à la STRAN, avec des horaires qui correspondent mieux à la demande. « Jusqu’en 2019, la STRAN a renouvelé son parc avec du gazole, quel manque de volonté ! » regrette le candidat. Enfin Saint-Nazaire avec Vous souhaite mieux relier les quartiers entre eux. Une mesure qui découle aussi des objectifs du programme du candidat : développer la vie dans les quartiers trop souvent oubliés, notamment en créant « de nouveaux lieux de rencontre, maisons de quartier dont on soit fier ». Pour les étudiants, un pôle de loisirs verrait le jour entre Gavy et Heinlex, qui proposerait du Footsal, du e-Karting, le bowling, une véritable salle de dojo (plus de 600 licenciés d’arts martiaux à Saint-Nazaire) et qui retiendrait les jeunes dans la ville, pas « uniquement pour boire dans les bars ». C’est d’ailleurs dans ce même quartier de Gavy que Jean-Michel Texier souhaite accompagner et développer la société Algosolis, « une pépite à rayonnement international dans la recherche sur les micros algues, qui apporte des compétences supplémentaires au bassin nazairien, indispensables pour préparer l’avenir et la diversification économique. »

La fin des dinosaures politiques

Si Jean-Michel Texier n’a encore dévoilé aucune possible stratégie de second tour, il est néanmoins très critique de la majorité sortante. « David Samzun est là depuis 25 ans. Or depuis qu’En Marche a explosé les codes, les dinosaures politiques n’ont plus la côte » commente le candidat. « Et puis c’est un maire capable de rire au nez de quelqu’un sur une proposition… Pour la faire ensuite. Je ne suis pas, de mon côté, dans ce manque de respect » conclut-il.

Publié le 12 Mars 2020 à 23:11.

aux alentours dernières vidéos

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire