Municipales 2020 : Pascale Hameau et David Samzun au point de rupture

« Vous n’avez rien compris » : la première adjointe EELV et tête de liste "Saint-Nazaire solidaire et écologiste" fustige l'attitude du maire au dernier Conseil Communautaire.

Municipales 2020 : Pascale Hameau et David Samzun au point de rupture © Saint-Nazaire, solidaire et écologiste

Plusieurs élu(e)s s’étaient déjà insurgé(e)s « contre le triste spectacle, franchissant un nouveau cap dans l’autoritarisme » du maire sortant David Samzun lors du conseil d’agglomération du 5 février dernier.

« Si vous souhaitez me démettre de mes fonctions, vous en avez le pouvoir »

Rebelote ! Après le communiqué de Gaëlle Bénizé-Thual signé par 5 autres conseillers communautaires (Pascale Hameau / EELV, Capucine Hauray / Génération.s, Yvon Renévot / PCF, Catherine Rougé / PCF, Sarah Trichet-Allaire / EELV) dans lequel l’élue décrit une « stratégie répétée d’intimidation politique » et « le caractère agressif et phallocrate du candidat sortant », c’est au tour de la première adjointe Pascale Hameau, de décrire dans un communiqué les diverses accusations verbales ou refus de débattre qui ont ponctué la séance. La première adjointe, militante écologiste qui occupe son premier mandat politique depuis les élections municipales de 2014, n’a pas non plus apprécié les accusations de « politicarde » lancées par David Samzun, lui-même élu au Conseil Municipal depuis… 1995. Sur le fond de la question écologique, Pascale Hameau a rappelé les « enjeux de demain de répondre à l’urgence climatique », et reproché au maire : « Vous n’avez rien compris et cela est inquiétant pour les débats auxquels vous aspirez ». Enfin, lorsque ce dernier la présente comme faisant partie de « défenseurs d’un modèle autarcique et désindustrialisé », la tête de liste ”Saint-Nazaire solidaire et écologiste” conclut : « si vous souhaitez me démettre de mes fonctions, vous en avez le pouvoir ».

Publié le 06/02/2020 à 13:36.