Municipales à Saint-Nazaire : le candidat Stéphane Gaschignard votera Pascale Hameau

La tête de liste "Fiers de saint-Nazaire" estime que « mettre une femme à la tête de la ville apportera un véritable changement ».

Municipales à Saint-Nazaire : le candidat Stéphane Gaschignard votera Pascale Hameau © Fiers de Saint-Nazaire

Dans un communiqué de presse, le candidat de droite Stéphane Gaschignard a annoncé ne pas donner de consignes de vote, mais qu’il votera personnellement pour la candidate écologiste Pascale Hameau.

Nous disions « Il faut que ça change », et cela reste vrai.

Le communiqué de Stéphane Gaschignard

« Un certain nombre d’électrices et d’électeurs m’ont fait part de leur désarroi pour le 2nd tour des élections. L’absence de tout représentant de la droite et du centre les mets dans l’embarras. N’étant pas propriétaire des voix, je me garderai bien de donner une quelconque consigne de vote. En revanche, je veux bien livrer quelques réflexions qui guident mon choix personnel. Tout d’abord, je crois qu’il faut aller voter et choisir un bulletin, car ni l’abstention, ni le vote blanc ou nul ne sont pris en compte. Mais alors quel bulletin ? Le programme de Fiers de Saint Nazaire portait des idées et des axes forts qui sont : L’écologie, avec des transports doux (vélos) et un urbanisme végétalisé, l’économie, dont l’écologie doit été le moteur de la croissance, la santé, en prenant soin de la qualité de l’air et des eaux, pour remédier à un taux de mortalité inacceptable, la proximité et la solidarité intergénérationnelle dans les quartiers, l’accueil des enfants dans les maisons d’éveil, et bien sûr l’emploi avec le réveil du centre-ville, et le soutien aux entreprises. Nous disions « Il faut que ça change », et cela reste vrai. La seule solution pour que ça change est de voter pour Pascale Hameau. Bien sûr cette liste n’est pas ce que je souhaitais pour Saint Nazaire, notamment à cause des candidats très marqués à gauche et même très à gauche. Nous serons vigilants pour que la priorité écologique ne se fasse pas au détriment de l’économie. Nous serons attentifs aux problèmes de sécurité qui sont un fléau pour notre ville. Nous nous battrons pour que le patrimoine soit mis en valeur. Mais après une hégémonie socialiste qui s’est terminée dans les soupçons de harcèlements en tout genre, mettre une femme à la tête de la ville apportera un véritable changement. C’est le cœur serré de ne pas participer à ce 2nd tour pour porter notre projet, et dans un souci de transparence vis-à-vis des Nazairiennes et des Nazairiens, que j’annonce que je voterai Pascale Hameau le 28 juin prochain. Le 28 juin, allez voter parce que la démocratie impose de faire des choix.»

« En presque 25 ans de mandat, jamais l’opposition ne fut écoutée, ni même considérée »

Après la “main tendue” de David Samzun proposant un espace d’échange aux partis de droite, Romann Kermanac’h, membre UDI de la liste “Fiers de Saint-Nazaire” a lui aussi tenu à réagir aux propos du maire sortant. « Je suis surpris par l’intervention de David Samzun, qui fait l’éloge de la démocratie et de l’écoute de l’opposition. Surpris car en presque 25 ans de mandat dont 6 ans à la tête de l’exécutif nazairien, jamais l’opposition ne fut écoutée, ni même considérée. L’ambiance glauque des conseils municipaux en atteste. Ce conseil municipal n’a jamais été un espace de débat, pourquoi il en serait autrement demain ? Jouer le démocrate à quelques jours du 2nd tour est quelque peu étrange. Cela ne trompe personne. Cet appel est une preuve d’opportunisme et de manipulation électorale. Nous sommes évidemment d’accord avec le principe d’écoute de l’opposition. Mais comment, avec son passif, lui faire confiance ? Sa majorité aussi n’a pas été écoutée, la voilà éclatée. Cette vision Samzunienne de la démocratie a fait éclore une concurrence anthropophage pour ce 2nd tour. Et qui ne permettra pas à des milliers de nazairiennes et de nazairiens de se voir représenter au conseil municipal. C’est inédit. Je veux autre chose pour Saint-Nazaire. Nous y travaillerons sans relâche avec toutes les forces du centre et de la droite républicaine. Le changement est plus que jamais nécessaire pour nos concitoyens et pour l’avenir de notre ville. Nous nous ferons entendre pour le bien de la démocratie. Nous n’avons pas besoin de son secours.»

Publié le 26 Juin 2020 à 18:39.

À lire aussi
aux alentours dernières vidéos

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire