Pornichet : création d’un verger conservatoire au Parc Paysager

Variétés anciennes d'arbres fruitiers, bosquets, haies bocagères, ou encore moutons d'Ouessant, vont cohabiter pour faire de ce Parc une véritable vitrine de l'agroécologie.

Pornichet : création d’un verger conservatoire au Parc Paysager © SaintNazaireNews.fr
Publié le 08 Janvier 2021 à 14:47.

Une douzaine d’arbres fruitiers ont été plantés jeudi 7 janvier derrière l’Hippodrome par les services des Espaces Verts de la ville de Pornichet en partenariat avec l’association Les Jardiniers de la Presqu’île. Trait d’union entre la mer et la campagne, le Parc va consacrer 300m2 à des espèces anciennes locales et à un parcours pédagogique, où promeneurs, cyclistes et écoliers pourront se régaler tout en découvrant les bonnes pratiques de l’agroécologie.

Revégétaliser les espaces publics

Dans le futur, les promeneurs pourront librement cueillir des fruits dans les pommiers, poiriers, cognassiers, noyers, prunelliers, cerisiers dans ce parc à vocation ludique et pédagogique. « Toutes les variétés ont été soigneusement choisies pour leur intérêt local après une étude des sols » explique Michel Le Bars, fondateur et vice-président des Jardiniers de la Presqu’île. Experte dans ce type d’arbre, l’association aura pour mission l’entretien, la taille et les futures plantations (plantation de scions en novembre prochain et des greffons en mars) « mais également d’animer le lieu en proposant des ateliers avec les écoles ou les jardiniers amateurs, autour de la taille d’arbre » poursuit Fabien Cazin, conseiller municipal. 80 pieds de vigne, des fruitiers grimpants (cassis, fraisiers, groseilles…) et 30 nouveaux spécimens complèteront l’espace dès l’hiver prochain. Une première étape pour redynamiser le parc en l’inscrivant dans le programme de transition écologique voulu par la Municipalité, qui ambitionne « de faire la part belle au végétal dans le cadre des projets d’aménagement du coeur de ville et du front de mer, ou encore sur la dune du port, avec la plantation prochaine d’oyats, sur le Boulevard de Saint-Nazaire ou encore sur le parking Jacques Prévert ».

Étape gourmande et éco-pâturage

Indissociables dans la préservation de la biodiversité, la flore mais aussi le développement de la faune seront favorisés par la végétalisation : haies, bosquets abritant des insectes sauvages indispensables à la pollinisation, mais aussi, des boucs et moutons d’Ouessant en éco-pâturage qui vont enrichir les sols sans utilisation de désherbant et produits phytosanitaires. « L’idée est aussi de créer une zone refuge d’habitat pour la faune » indique Mel Bessy, responsable service environnement à la ville de Pornichet. Quand les promeneurs pourront-ils profiter des premières récoltes ? Il faudra compter 3 ou 4 ans avant de pouvoir déguster les premiers fruits de ce conservatoire des variétés oubliées, et de profiter des belles récoltes offertes par Dame Nature.

à la une
aux alentours
dernières vidéos
food
shopping
covid
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire