Pornichet : Jean-Claude Pelleteur appelle à soutenir le commerce local

Le maire de Pornichet a réagi aux mesures du gouvernement sur la fermeture des commerces dits "non essentiels".

Pornichet : Jean-Claude Pelleteur appelle à soutenir le commerce local © Ville de Pornichet

Depuis vendredi 30 octobre, les commerces dits “non essentiels” ont du fermer leurs portes. Après la colère exprimée par les petits commerçants, le gouvernement fermait quelques jours après les rayons dits “non-essentiels” des grandes surfaces. Une déception pour Jean-Claude Pelleteur, pour qui « le Gouvernement avait la possibilité de revoir sa copie ».

La liste des commerçants de Pornichet mobilisés

« Un nouveau coup dur à des professionnels déjà gravement touchés par la crise sanitaire ». C’est avec ces mots que le maire de Pornichet Jean-Claude Pelleteur a commenté les dernières déclarations du Premier Ministre concernant les mesures imposées aux commerces de proximité. « Un rendez-vous manqué » qui frappe de plein fouet les commerçants ayant déployé des efforts considérables ces derniers mois pour assurer la sécurité sanitaire de leurs clients. La municipalité appelle ainsi les habitant(e)s à faire preuve de solidarité envers leurs commerçants, et a mis en ligne la liste des magasins mobilisés qui continuent à exercer par divers moyens : site e-commerce, livraison à domicile, commande à emporter.

​La déclaration de Jean-Claude Pelleteur

« Ce dimanche soir, dans le cadre de l’allocution du Premier Ministre, le Gouvernement avait la possibilité de revoir sa copie concernant la fermeture des commerces dits « non essentiels ». Hélas, ce ne fut pas le cas. En campant, ainsi, sur ses positions, l’Etat porte un nouveau coup dur à des professionnels déjà gravement touchés par la crise sanitaire. Pourtant, depuis le déconfinement, ces derniers avaient démontré, avec force et volonté, toute leur capacité à répondre aux exigences de cette crise, en prenant les mesures nécessaires : port du masque obligatoire, limitation du nombre de clients dans les magasins…

Une nouvelle fois, cette décision a été prise sans consultation des maires, alors même que le Président de la République et le Premier Ministre entendaient, en juillet dernier, se reposer sur des élus locaux pour “écouter les demandes” des Français. C’est encore un rendez-vous manqué entre le Gouvernement et nos concitoyens, je le déplore.

De son côté, la Municipalité poursuit son soutien au commerce local, notamment, en communiquant sur les initiatives prises par nos professionnels pour s’adapter à la situation : livraison à domicile, commande à retirer… J’appelle, également, tous les Pornichétins, à faire preuve de solidarité, en privilégiant le commerce local, car, c’est uniquement ensemble, que nous pourrons limiter les effets de la crise. »

Publié le 05 Novembre 2020 à 11:04.

À lire aussi
aux alentours dernières vidéos

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire