Pornichet : le projet d’aménagement des ports de plaisance est lancé

Fin anticipée des concessions, choix des futurs candidats, appel à manifestation d'intérêt auprès des plaisanciers... Le point sur les étapes du projet.

Pornichet : le projet d’aménagement des ports de plaisance est lancé © Ville de Pornichet
Publié le 11 Mars 2021 à 17:15.

La résiliation anticipée des concessions des ports a été votée à Pornichet lors du Conseil Municipal du 11 mars dernier, afin de permettre le lancement du programme de réaménagement des ports. Le choix du candidat à la future concession unique sera effectué fin 2021, et un appel à manifestation d’intérêt sera d’ores et déjà lancé vers la mi-avril auprès des plaisanciers pour réserver leur anneau « à un coût maîtrisé et pour une durée fixée par la collectivité ».

Pourquoi une résiliation anticipée ?

Pornichet dispose actuellement d’un port à flot et d’un port d’échouage dont l’exploitation, confiée à deux concessionnaires différents, devait prendre fin 2026. Afin de s’adapter à la forte attente des plaisanciers, une anticipation de cette résiliation a été décidée, avec le lancement du processus de passation d’un contrat de concession unique pour le réaménagement et l’exploitation des deux bassins. Changement d’époque, changements d’usages : les plaisanciers ne veulent plus être dépendants de la marée, préfèrent louer un bateau plutôt qu’acheter, et attendent une offrede nouveaux services. C’est donc un projet de « port du futur », exemplaire en matière environnementale, et connecté à la baie et au coeur de ville, que la ville va pouvoir développer dès 2022 avec cette résiliation anticipée.

À quoi ressembleront les ports de Pornichet ?

Jusqu’à 150 anneaux supplémentaires pourront être créés avec la transformation du port d’échouage en port à seuil ( pour un total de près de 1700 emplacements sur les deux ports ). Un bassin ludique de 2 hectares qui serait toujours en eaux, même à marée basse, sera créé juste en dessous du square Hervo. L’accès des piétons au porte eaux profondes depuis le remblai et le centre-ville sera facilité par la création d’une promenade piétonne sur la digue nord du port d’échouage, depuis le Nina. Cette promenade permettra de rejoindre une place nautique centrale entre les deux ports, où les bâtiments seront réhabilités pour les commerçants et services, et les grilles de mouillage et aires techniques adaptées. Un parking en ouvrage sera également créé de façon à améliorer l’offre de stationnement sur le port en eaux profondes. Un projet qui transformera cet espace en véritable « poumon touristique et économique » adapté aux usages de demain, et pour lequel la ville exigera l’obtention de certains labels, en particulier environnementaux. « Ce projet de réaménagement est estimé à environ 40 millions d’euros. Il sera financé exclusivement par le concessionnaire qui sera retenu par la Ville à l’issue de la procédure de délégation de service public lancée cette année. Pour équilibrer économiquement l’opération, il est prévu une durée de concession de 40 ans » détaille la ville de Pornichet.

Les différentes étapes du projet

Dès 2017, une enquête avait recueilli les attentes des Pornichétins, et une première étude urbanistique et architecturale avait été effectuée puis présentée en concertation publique en 2018. Après des études économiques, techniques et environnementales en 2019, la faisabilité du projet a été validée en 2020, affinée ensuite par une quinzaine de réunions avec différentes associations de plaisanciers, de commerçants et acteurs du nautisme. C’est désormais la phase de candidature pour la concession unique des ports qui sera lancée en avril via un appel à manifestation d’intérêt. Le choix du candidat retenu sera connu en décembre 2021, et les premiers travaux débuteraient à partir du 2nd semestre 2023 . Parallèlement, un appel à manifestation d’intérêt auprès des plaisanciers sera voté lors du conseil municipal du 14 avril 2021. « Cette procédure à deux vertus. Tout d’abord, elle permet aux plaisanciers de réserver, d’ores et déjà, leur place à un prix maîtrisé par la collectivité, à compter de 2027. De son côté, le futur concessionnaire pourra profiter dès le départ d’une assise financière pour lui permettre de réaliser les études et les travaux d’aménagement qui lui seront demandés » indique la ville de Pornichet. Les plaisanciers auront quant à eux leurs droits actuels assurés jusqu’à la date initiale de leur fin de droit d’occupation, le 31 décembre 2026.

En ce moment
EN BREF PLUS DE BRÈVES
aux alentours
dernières vidéos
culture & patrimoine
food
shopping
Industrie
Politique
covid
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin
Trignac
Le Croisic

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire