publicité
Publié le 22 Novembre 2023 à 06:42.

Pour le maire de Trignac, les inondations dans le Nord sonnent comme un avertissement

Claude Aufort demande une réunion d'urgence pour entamer une réflexion sur les risques de crues et comment y faire face.

Pour le maire de Trignac, les inondations dans le Nord sonnent comme un avertissement la Brière inondée / © Adobe Stock

Inquiet des risques d'inondations suite aux pluies tombées en Brière, le maire de Trignac Claude Aufort a adressé un mail à l'ensemble des maires de la CARENE, au Président de l'agglomération et au SBVB (Syndicat du Bassin-Versant du Brivet), pour demander une réunion en urgence et se préparer à d'éventuelles catastrophes causées par la montée des eaux.

Prendre pleinement en compte ces questions

En comparant les similitudes de la situation géographique de la commune de Saint-Omer dans le Nord, récemment traversée par des crues tragiques, à celle du Parc Naturel Régional de Brière, le maire de Trignac Claude Aufort tire la sonnette d'alarme. « En fait, ceci aurait pu nous arriver ! En fait, ceci pourrait encore nous arriver, au vu des niveaux d'eau relevés en Brière la semaine dernière, avec une pluviométrie croisée avec les tempêtes et donc le vent ! Il suffirait que cette météo concorde avec des marées importantes » s'alarme-t-il. Celui-ci rappelle les inondations connues à Trignac en 2001 et 2014, « heureusement de moindre importance », et se demande si le changement climatique ne pourrait pas aujourd'hui entraîner des catastrophes bien pires. « Je me souviens également en 2020, à un moment où les niveaux d’eau avaient bien monté, d’une réunion à Bert et de l’angoisse dans laquelle était un certain nombre d’habitants. Il me revient comme maire à prendre pleinement en compte ces questions » ajoute-t-il.

Comment répondre à ces événements dans le futur ?

Soutien de l'Etat,  moyens de sécurité civile, moyens techniques… Claude Aufort s'interroge sur les solutions à apporter pour limiter les riques. « Je propose dans un 1er temps, une réunion en urgence pour un temps de réflexion entre les maires et le SBVB et dans la suite avec M. le Sous-Préfet pour nous préparer au cas où, et dès cette année, à ce type de catastrophe. La question des pompes pourrait être abordée pour se renseigner sur leur origine et leur fonctionnement, permettre, au cas où, leur arrimage et leur compatibilité avec notre exutoire de Méan » suggère-t-il. Le maire de Trignac avance également l'hypothèse d'une coordination des Plans Communaux de Sauvegarde. « Ce qui se passe dans le Nord sonne comme un avertissement, nos populations ne comprendraient pas que l'on ne se mobilise pas, ni que nous manquions de réactivité, en prévision d'une éventuelle catastrophe de ce genre qui nous tourne autour » ajoute-t-il.

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire