Saint-Brévin : des aménagements pour protéger la dune de l’Imperlay

Le premier contrat Natura 2000 Estuaire du Département a permis de financer les travaux qui protègeront le site naturel de l'érosion.

Saint-Brévin : des aménagements pour protéger la dune de l’Imperlay

Le site de la dune de l’Imperlay offre un point de vue privilégié et facile d’accès sur la Loire, particulièrement apprécié et visité par les promeneurs. Afin de mettre en oeuvre une action de protection de cette dune, la commune de Saint-Brévin a contacté le Département.

Un espace fragile à protéger

Le piétinement et le stationnement des véhicules ont en effet progressivement dégradé ce fragile espace naturel, en particulier les systèmes racinaires qui permettent de fixer la dune et de limiter son érosion. Le Département qui est animateur Natura 2000 depuis 2016 sur l’Estuaire de la Loire dispose à l’heure actuelle des outils financiers spécifiques pour accompagner les porteurs de projet (communes, particuliers) souhaitant réaliser une action de gestion, protection, ou restauration d’un habitat. Une opération d’aménagement d’un montant de 17 535 € a ainsi pu être financée grâce au premier contrat Natura 2000 et par des aides financières de l’Etat et de l’Europe : opération de débroussaillage, canalisation de la fréquentation par la pose de barrières et poteaux en entrée de site.

Un réseau pour préserver la biodiversité

Le réseau naturel Natura 2000 a été créé pour assurer une meilleure prise en compte de la biodiversité des sites dans les activités humaines. Le réseau représente aujourd’hui 27 522 sites en Europe, et couvre 18 % des terres et 6 % de la zone économique exclusive. Au 1er mars 2017, la France comptait 1 766 sites, couvrant près de 13 % du territoire terrestre métropolitain et 11 % de la zone économique exclusive métropolitaine.

Publié le 13/03/2019 à 17:29.