publicité
Publié le 07 Février 2024 à 15:23.

Saint-Nazaire : du matériel sportif à portée de main avec des casiers connectés en libre-service

Il suffit d'un smartphone pour disposer gratuitement de ballons, balles, raquettes ou encore accessoires de fitness, depuis le lancement de cette expérimentation en décembre dernier dans 5 quartiers de la ville.

Saint-Nazaire : du matériel sportif à portée de main avec des casiers connectés en libre-service © SaintNazaireNews.fr

En un plus de 10 ans, Saint-Nazaire est devenue un formidable terrain de jeux pour les sportifs, qui peuvent pratiquer librement de nombreuses disciplines aux 4 coins de la ville. Cette politique lancée avec la construction du skatepark en 2013 s'est depuis développée avec l'ajout de nouveaux équipements : terrains de basket à Kerlédé et au Petit Maroc, matériel de renforcement musculaire à la Plaine des Sports, pumptrack de Reton… Tout est fait pour encourager l'activité physique en diversifiant les pratiques. La Ville a décidé d'aller plus loin, en lançant en décembre dernier un dispositif test de casiers connectés en partenariat avec Décathlon et la start-up suisse Equip. Avec à l'intérieur, des accessoires spécifiques à utiliser sur les équipements à proximité.

5 sites test dans la ville

L'expérimentation durera quelques mois, après quoi un bilan sera dressé fin juin pour éventuellement adopter définitivement le système de casiers. 5 sites propices à la pratique sportive libre ont été choisis : les usagers peuvent emprunter des ballons de football ou basket-ball et des balles et raquettes de ping-pong à la Plaine des Sports, des ballons et articles de fitnesse à Reton, des ballons et jeu de Mölkky au Pré-Gras à Méan-Penhoët, des boules de pétanques, ballons et une roue pour abdominaux au Petit Maroc, ou encore un ballon de volley-ball, un ballon de football et des raquettes de plage à La Courance. « Ils pourront être facilement utilisés par des lycéens pendant leurs intercours, des grands-parents avec leurs petits-enfants qui ne veulent pas s'encombrer, ou des personnes à vélo qui n'auront ainsi pas besoin d'amener leur matériel avec elles » explique Béatrice Priou, Adjointe au Sport et au Nautisme à la Ville de Saint-Nazaire.

Comment ça marche

Cette nouvelle innovation est mise en œuvre en partenariat avec le magasin Décathlon de Saint-Nazaire qui fournit le matériel, via l'application Equip téléchargeable gratuitement. Après création d'un compte, les utilisateurs peuvent réserver le matériel sur des créneaux d'1 heure, et débloquer l'ouverture des casiers. À la fin de leur séance de sport, ils ont également la possibilité de laisser des commentaires sur l'état du matériel (ballon dégonflé, balles de ping-pong fêlées). 600 réservations ont été enregistrées depuis le lancement du test début décembre, le bilan dressé avant l'été sera décisif pour généraliser l'expérience ensuite dans d'autres lieux. Décathlon fournit gratuitement le matériel durant l'expérimentation, et s'intéresse particulièrement aux données qu'elle pourra en retirer. « Le dispositif répond parfaitement à notre vision du sport pour tous » explique Alex Arribas, responsable partenariat chez Décathlon. « Nous pourrons également profiter de remontées de données pour développer d'autres produits, améliorer notre matériel » poursuit-il. « Pour la ville, il est également intéressant de mieux connaître le profil des usagers, les sports qu'ils préfèrent pratiquer » ajoute Béatrice Priou.

Saint-Nazaire : du matériel sportif à portée de main avec des casiers connectés en libre-service

La pratique sportive libre a le vent en poupe

En aménageant toujours plus d'espaces en faveur de la pratique sportive libre, la ville souhaite atteindre plusieurs objectifs : encourager l'activité physique pour tous et dans tous les quartiers, proposer des espaces où les jeunes et les familles peuvent se rassembler et faire du sport gratuitement, diversifier les pratiques, mais aussi redessiner des espaces publics ou chacun peut se retrouver. Le pumptrack de Reton en est le dernier exemple, avec ses pistes plébiscitées des associations, des jeunes du quartier, de visiteurs venus d'autres communes, ou encore de familles qui pourront venir s'y promener et pique-niquer lorsque les aménagements seront finalisés. Une façon de raccrocher ensemble les générations. « Lorsque les premiers équipements en pratique libre ont été proposés, certaines associations ont pu s'inquiéter d'un phénomène d'évaporation de leurs licenciés. Elles s'aperçoivent aujourd'hui que pratique libre et pratique encadrée sont parfaitement complémentaires » ajoute Béatrice Priou.

Des équipements à venir dans la ville

15 000 personnes pratiquent une activité physique hors structure à Saint-Nazaire. Elles disposent aujourd'hui d'un beau terrain de jeu en plein air, et de nouveaux projets se concrétiseront dans les mois ou années à venir : un boulodrome couvert face à la Soucoupe à l'automne 2024, des aménagements autour du football à Prézégat, une aire de jeux pour les plus petits et les enfants en situation de handicap au pied du Grand Large à Villès-Martin, un plateau de basket extérieur près de l'école Jules Ferry, ou encore de nouveaux équipements sportifs à Herbins, et un projet miniskatepark pour petits et débutants à proximité des pistes de glisse historiques. Quant aux équipements testés depuis l'été dernier au Parc paysager, la ville a reçu une centaine de réponses via le questionnaire en ligne. Le miroir restera en place, tandis que le podium sera déménagé sur un autre site, et de nouveaux équipements devraient être testés au prochain été.

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire