publicité locale
Publié par Soizick David, le 30 Mars 2023 à 18:14.

Saint-Nazaire : face à la hausse des coûts, la boulangerie Sérot ferme un jour de plus

La boulangerie du boulevard de la Fraternité fermera désormais 2 jours par semaine à compter du 1er avril.

Saint-Nazaire : face à la hausse des coûts, la boulangerie Sérot ferme un jour de plus Nathalie & Régis Sérot / © SaintNazaireNews.fr

A partir du 1er avril, la boulangerie Sérot sera fermée 2 jours par semaine, le samedi et le dimanche. « Chers clients, suite à la très forte augmentation des coûts de l’énergie, aux problèmes de recrutements, et pour l’organisation du travail, nous sommes obligés de prendre des mesures pour la pérennité de l’entreprise » expliquent Nathalie et Régis Sérot sur la vitrine de leur magasin.

« C’est un ensemble, c’est un tout qui nous force à nous réorganiser »

Nathalie et Régis Sérot tiennent la boulangerie du boulevard de la Fraternité depuis 14 ans et emploient 10 salariés. Et ces derniers mois n’ont pas été les plus faciles à gérer. « C’est un ensemble de facteurs qui nous obligent à nous adapter » explique Nathalie. La boulangerie a vu ses factures d’électricité doubler, et les quelques aides de l’Etat ne compensent pas cette augmentation. A cela s’ajoute la hausse des matières premières, en particulier le beurre, le sucre ou les emballages, et des salariés difficiles à recruter. « Nous ne pouvons pas répercuter toutes ces augmentations sur les clients, il faut trouver un juste milieu en rognant sur nos marges autant que nous le pouvons, et aussi en réorganisant notre travail » poursuit Nathalie Sérot.

Des difficultés de recrutement

« Nous recevions auparavant des dizaines de CV pour nos annonces de recrutement. Aujourd’hui, 2 tout au plus pour une annonce » explique Nathalie. La boulangerie Sérot est déjà fermée le dimanche, elle travaille avec plusieurs écoles et restaurants en semaine, et le samedi représente une petite journée. « Ce deuxième jour de fermeture nous permet également de ne pas solliciter les salariés en cas d’absence d’un(e) autre employé(e) » ajoute la jeune femme.

publicité

​Un métier qui a changé au fil des années

Malgré des jours plus sombres, Nathalie Sérot a gardé la passion de son métier, même si ses journées ont bien changé au fil des années. « A nos débuts, je passais beaucoup plus de temps dans le magasin auprès des clients. La grande partie de mes journées est aujourd’hui consacrée à la gestion des coûts » explique-t-elle. C’est un travail quotidien de calcul des marges sur logiciel, de contacts avec différents fournisseurs pour faire jouer les différences de prix, une tâche chronophage indispensable pour maîtriser les charges.« Les clients comprennent lorsqu’il y a une augmentation. Même si on ressent qu’ils s’offrent moins de petits plaisirs, comme en pâtisserie » constate la jeune femme. Régis Sérot son mari a appris le métier à 16 ans. Un peu plus de 30 ans après, il a lui aussi vu sa profession évoluer « pour le mieux » témoigne-t-il. « Le métier a changé, en grande partie grâce à l’évolution du matériel » explique-t-il. Equipé de fours électriques performants, il peut désormais s’offrir le luxe ne n’avoir qu’un salarié à commencer à 2h du matin.« Les autres commencent leur journée à 9h » poursuit le boulanger. Nathalie et Régis gardent tous deux le sourire, même s’ils reconnaissent qu’il est difficile en ces jours de prévoir l’avenir.

​Boulanger Sérot • 16B boulevard de la Fraternité à Saint-Nazaire • Horaires en continu de 6h45 à 19h30 du lundi au vendredi • Pains, viennoiseries, snacking et pâtisseries.

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire