Saint-Nazaire : l’école Chantiers de l’Atlantique a été inaugurée

Annoncée en mars dernier pour offrir des formations certifiées reconnues dans des métiers en tension, l'École a ouvert ses portes aux stagiaires en octobre dernier.

Saint-Nazaire : l’école Chantiers de l’Atlantique a été inaugurée

Laurent Castaing, Directeur Général de Chantiers de l’Atlantique, a inauguré l’école Chantiers de l’Atlantique mercredi 13 novembre en présence de diverses personnalités, des membres du personnel et des premiers stagiaires de l’École.

Une cinquantaine de stagiaires formés chaque année

C’est sur le site même du chantier naval que 8 premiers stagiaires ont fait leur rentrée dans un bâtiment neuf de 450 m2 le 7 octobre dernier. Chantiers de l’Atlantique a entièrement financé l’École grâce à un investissement de l’ordre d’un million d’euros, afin de proposer un parcours qualifiant de formation sur les métiers de charpentier-métaux, soudeur et tuyauteur. Des métiers qui peinent à recruter sur le marché de l’emploi actuel. Une cinquantaine de stagiaires seront ainsi formés chaque année. La députée de Loire-Atlantique Audrey Dufeu-Schubert, présente à l’inauguration, s’est félicitée de ce projet « rendu possible grâce au vote par l’Assemblée nationale de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel qui permet, désormais, aux entreprises d’utiliser la taxe d’apprentissage pour financer un CFA d’entreprise ». Tout en ajoutant : « j’espère que d’autres entreprises se saisiront de cette chance qui leur est offerte et que notre territoire industriel deviendra également un lieu d’éducation d’excellence et de transmission de notre savoir-faire ! ».

Une formation assurée par des salariés avec l’AFPA

L’AFPA a apporté son expertise en architecture pédagogique à Chantiers de l’Atlantique pour mener à bien ce projet. Au sein de l’entreprise, des salariés de 10 à 20 ans d’expérience reconnus pour leurs compétences techniques et opérationnelles assureront les formations, tout en continuant à travailler. Ces formateurs qui ont tous suivi un cursus pédagogique accorderont une attention particulière au savoir-être. « Il est en effet important de former des personnes qui vont promouvoir notre esprit de rigueur, d’exigence et de bienveillance ainsi que partager nos valeurs, fondées sur l’Humain. » a souligné Laurent Castaing. 80% du temps d’enseignement sera consacré à la pratique et à la réalisation en atelier, avec 455 heures de formation réparties sur une année. Une session destinée à la formation soudeur, pour laquelle le processus de recrutement est déjà lancé, débutera fin janvier, puis suivront un second groupe charpentier-métaux en mars 2020 et un deuxième groupe de soudeurs à la rentrée.

Publié le 13/11/2019 à 18:49.