Saint-Nazaire : la bière Veracruz fait revivre l’époque des transatlantiques

La bière élaborée par l'architecte mexicain Geovanni Olivares, est un clin d'oeil aux liens très forts qui existaient autrefois entre Saint-Nazaire et l'Amérique Latine.

C’est pour rejoindre son amie française que l’architecte Geovanni Olivares est arrivé en France il y a 3 ans. L’histoire de la bière Veracruz débute peu après, lorsqu’après de nombreuses soirées entre amis, le jeune mexicain décide de fabriquer sa propre bière pour égayer leurs soirées.

Un clin d’oeil à l’histoire des traversées transatlantiques

Petit à petit, l’aventure partie d’un délire entre copains prend une ampleur nouvelle : Geovanni s’équipe progressivement, fait ses premiers tests dans sa cuisine, et recherche l’originalité et l’authenticité dans les ingrédients. Il utilise ainsi le maceron, une plante poivrée cultivée dans les marais salants. Toujours accompagné de sa joyeuse bande désireuse de brasser “la bière du quartier”, le jeune architecte s’intéresse alors aux liens qui reliaient autrefois son pays natal au port de Saint-Nazaire : « Autrefois à Saint-Nazaire on pouvait prendre le transatlantique et rejoindre le port de Veracruz au Mexique en 21 jours ». Le nom de la bière était tout trouvé ! Et pour poursuivre l’histoire, Geovanni cherche désormais un local en centre-ville de Saint-Nazaire où il souhaite produire et vendre la Veracruz. En attendant, les amateurs de bière peuvent l’acheter au marché de Saint-Nazaire le dimanche matin où Geovanni tient un stand, ou encore chez Harel avenue de la République.

Publié le 30/09/2019 à 11:55.