Saint-Nazaire : la CGT appelle à laisser ses sacs poubelles sur le front de mer et en centre-ville

Les agents de la propreté publique cherchent le soutien des habitants pour la reconnaissance de la pénibilité de leur travail.

Saint-Nazaire : la CGT appelle à laisser ses sacs poubelles sur le front de mer et en centre-ville © Adobe Stock
Publié le 10 Novembre 2021 à 17:29.

La loi du 6 août 2019 votée à l’Assemblée Nationale prévoit l’augmentation du temps de travail des agents territoriaux à partir du 1er janvier 2022, sauf dérogation pour les métiers avec de fortes contrainte horaires (travail le week-end) ou pénibles. Pourtant rien n’est encore joué pour les agents de la propreté publique à Saint-Nazaire et sur le territoire de la CARENE.

En grève tous les week-ends

Selon l’union locale CGT de Saint-Nazaire, les élu(e)s « ont besoin de faire des groupes de travail pour s’assurer que leur travail est réellement pénible et le résultat ne sera connu qu’au mois de juin 2022 soit 6 mois après l’augmentation du temps de travail ». Un temps de réflexion que les agents ne comprennent pas alors que « pour tout le monde, usagers comme collègues, il est clair que le travail des agent(e)s de la propreté publique est pénible (débroussaillages, vidage de corbeilles, ramassage de seringues, d’animaux morts, enlèvement de fientes de pigeons) et physique (de nombreuses pathologies du dos, des bras et des épaules sont à déplorer)». Déjà en grève samedi 6 et dimanche 7 novembre 2021, les agents en colère avertissent « qu’ils feront grève tous les week-end jusqu’à la fin de l’année » et le syndicat CGT des territoriaux de Saint-Nazaire et de la CARENE« appelle les usagers à déposer leurs sacs d’ordures ménagères fermés aux pieds des corbeilles à partir des vendredi après-midi, de préférence en centre-ville et sur le front de mer ».

Toute l'actualité de votre ville
vidéo à la une
emploi & formation

Site web réalisé par

Studio SaintNazaireNews : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire