Saint-Nazaire : les Irréductibles en répétition avant le concert Salade

Les 150 lycéens musiciens d'Aristide Briand envahiront la scène du Théâtre les 9, 10 et 11 mai dans un puissant panache de musique.

Pour cette 21ème édition des concerts Salade, les Irréductibles ont concocté une playlist à leur image : actuelle, variée et bourrée d’énergie. 48h avant la première représentation, nous les avons retrouvés en pleine répétition générale au Théâtre, concentrés et prêts à tout donner pour ces 3 soirs de concert.

Déjà 2 soirs à guichet fermé

Cette année encore, Les Irréductibles joueront à guichet fermé. «Il reste quelques places pour le jeudi, mais sinon nous sommes complets » se réjouit Frédéric Petit, CPE au Lycée Aristide Briand et coordinateur depuis l’origine des concerts Salade. « Le public n’est pas uniquement constitué des parents, quand on vient une première fois, on ne manque pas les éditions suivantes » ajoute-t-il. Sans compter les Anciens qui une fois leur bac en poche ont du mal à couper le cordon et reviennent savourer ce grand brassage musical dans le public, ou parfois sur scène. « Après 20 ans d’Irréductibles, je dois commencer à les refuser sur scène s’ils ont plus de 3 ans d’ancienneté, sinon nous serions trop nombreux » sourit Mathias Val, leur professeur de musique et organisateur du concert.

Que vont jouer les musiciens ?

« La playlist sera cette année encore très variée, on retrouve une belle salade de styles. Sans tout révéler, on peut vous dire que vous entendrez du Cabadzi, du Mylène Farmer, Franz Ferdinand ou encore Eddy de Pretto et de la musique celtique » confie Mathias Val. Comment est choisi le répertoire ? « Les élèves viennent me présenter leur projet en début d’année, ils se retrouvent sur des morceaux et nous avons la chance d’avoir un répertoire multiple car tous n’ont pas eu la même formation musicale. Certains suivent des cours au Conservatoire et d’autres sont de parfaits autodidactes » explique leur professeur. En observant les lycéens répéter, on comprend cette émulation et cet unique désir de se retrouver ensemble sur scène, qu’ils viennent de section générale, tertiaire ou technologique, et qu’ils aient joué leurs premières notes sur un piano ou une guitare électrique. « Entre la seconde et la terminale, on les voit faire des progrès incroyables, gagner en concentration et autonomie, toujours avec la même créativité et la même énergie dans cet aboutissement d’une année de travail, c’est le message qui s’en dégage » ajoutent les deux passionnés de musique. Pas question pour autant de prendre la grosse tête chez ces musiciens déjà confirmés, dont certains feront de la musique leur métier. « Nous avons affiché dans la salle de chorale cette phrase qu’un irréductible avait répondu à la question d’un journaliste il y a quelques années : “il ne faut pas prétendre être ce qu’on n’est pas”. Mais j’aime y ajouter, à condition d’avoir la prétention d’être ce qu’on est. insiste Frédéric Petit. Une chose est sûre, les Irréductibles sont de vrais musiciens qui enflammeront durant 3 soirs la scène du Théâtre devant un public enthousiaste toujours au rendez-vous.

Concerts Salades des irréductibles au Théâtre Simone Weil, rue des frères Pereire à Saint-Nazaire les 9, 10 et 11 mai • Complet vendredi et samedi.

Saint-Nazaire : les Irréductibles en répétition avant le concert Salade

Publié le 09/05/2019 à 14:27.