Saint-Nazaire : les réactions au décès de l’ancien maire Joël Batteux

Les hommages s'enchaînent à l'annonce de la disparition de Joël Batteux à l'âge de 77 ans, il fut maire de Saint-Nazaire de 1983 à 2014.

Saint-Nazaire : les réactions au décès de l’ancien maire Joël Batteux © SaintNazaireNews.fr

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Johanna Rolland, maire de Nantes

Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique

« C’est avec tristesse et émotion que j’ai appris le décès de Joël Batteux, survenu à l’âge de 77 ans.

Je tiens à rendre hommage à cet homme qui a beaucoup fait pour la transformation de Saint-Nazaire. Joël Batteux faisait partie de cette génération de maires que certains ont qualifié de « maires bâtisseurs ». Avec lui, Saint-Nazaire a incontestablement changé d’ère.

Joël Batteux a en effet remis la ville dans son berceau originel, en renouant les attaches avec la mer. Il a permis une deuxième reconstruction de Saint-Nazaire, tournée vers l’estuaire et l’océan atlantique. Maire pendant plus de 30 ans, Joël Batteux aura marqué la ville de son empreinte. C’est si vrai qu’il a fini par incarner Saint-Nazaire personnellement.

J’ai eu l’honneur de siéger dans son équipe municipale pendant plus de 20 ans, de 1989 à 2011. Nous avons également oeuvré ensemble alors qu’il était vice-président de la Région des Pays de la Loire aux affaires économiques de 2004 à 2010 et que j’étais vice-président du Département de Loire-Atlantique sur la même délégation.

Certes, nos relations ont parfois été tumultueuses. Mais ce tumulte était le fruit d’une passion partagée pour Saint-Nazaire, pour la gauche et pour la chose publique. Avec le temps, nous nous sommes d’ailleurs rapprochés, même si nous n’avons jamais été bien loin : nous avons grandi dans le même quartier HLM à quelques années d’intervalle et cela faisait près de 30 ans que nous étions voisins, partageant la même cage d’escaliers.

Joël Batteux restera ainsi quelqu’un d’inspirant et de marquant dans ma vie. Avec lui, nous faisions partie de « ces canards sauvages qui volaient contre le vent » chers à Armand Gatti.

Au nom du Département de Loire-Atlantique, j’adresse mes sincères condoléances à sa famille, ses enfants et petits-enfants ainsi qu’à tous ses proches. »

David Samzun, maire de Saint-Nazaire

Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée

Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes

Chantiers de l’Atlantique

Chantiers de l’Atlantique s’associe à la douleur de la famille et des proches de Joël Batteux et veut rendre hommage à la mémoire de celui qui fut Maire de Saint-Nazaire de 1983 à 2014.

Nous perdons aujourd’hui avec Joël Batteux, homme de mer, un allié passionné de la construction navale à Saint-Nazaire, qu’il a toujours soutenue, y compris pendant les moments difficiles, et sans jamais renoncer à ses convictions politiques. Conscient des destins entremêlés de la ville et de son industrie principale, il a eu toujours le souci de catalyser les énergies collectives autour des projets de développement de la filière navale.

​Yannick Vaugrenard, sénateur de Loire-Atlantique

Franck Louvrier, maire de La Baule

C’est avec tristesse que je viens d’apprendre le décès de Joël Batteux, figure historique de l’estuaire de la Loire et de notre région.

Maire de Saint-Nazaire de 1983 à 2014, vice-président du Conseil régional des Pays de la Loire de 2004 à 2010, il aura marqué notre territoire par son action dans l’exercice de ses mandats. Retiré de la vie politique en 2014, cet ingénieur chimiste de formation continuait depuis d’oeuvrer pour ses convictions au sein du Conseil économique, social et environnemental.

J’ai eu l’opportunité de faire la connaissance de Joël dans les années 90, lorsqu’il venait participer au Club de la presse de La Baule où je travaillais. Je l’ai rencontré depuis à de très nombreuses reprises, la dernière étant lors du départ de la course de voile la Solitaire du Figaro à Saint-Nazaire en septembre dernier. J’ai également eu récemment l’occasion de parler de lui avec Jean-Pierre Chevènement, dont Joël était proche, lors du passage à Atlantia de l’ancien Ministre dans le cadre des Rendez-vous des écrivains.

J’appréciais l’énergie de Joël Batteux, son franc-parler, la sincérité de ses engagements et surtout son ambition et son audace pour Saint-Nazaire. Il aura été un maire-bâtisseur, réhabilitant « sa » ville portuaire, notamment sa base sous-marine et son front de mer dont il aura initié sa belle mue.

J’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances, et m’associe par avance aux hommages qui lui seront adressés.

Publié le 11 Janvier 2021 à 13:47.

aux alentours dernières vidéos

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire