Saint-Nazaire : mouvement de grève dans les centres de loisirs

5 centres de loisirs seront fermés vendredi 15 juillet à Saint-Nazaire.

Saint-Nazaire : mouvement de grève dans les centres de loisirs © Pxhere
Publié le 13 Juillet 2022 à 17:22.

La CGT Services publics a déposé un préavis de grève nationale pour les journées du 1er juillet au 31 août 2022, couvrant l’ensemble des salariés et agents des villes, départements, régions, établissements publics, métropoles, offices de l’habitat, services et entreprises de l’eau et de la thanatologie. Des perturbations sont annoncées suite à la mobilisation d’agents d’animation dans les centres de loisirs de la ville. « Si les négociations nationales n’aboutissent pas, cette situation pourrait être reconduite sur d’autres journées jusqu’à la fin de l’été » tient à prévenir la ville de Saint-Nazaire.

192 enfants sur 566 seront accueillis

Le nombre d’agents présents en nombre insuffisant le vendredi 15 juillet contraint la ville à fermer pour la journée les centres de Bonne-Anse, Victor Hugo, Jean Zay, Jean Jaurès (uniquement en élémentaire), Madeleine Rebérioux (uniquement en élémentaire). La journée ne sera pas facturée aux familles rattachées à ces centres. Les centres de loisirs Albert Camus, et pour les maternelles, Jean Jaurès et Madeleine Rebérioux maintiennent leur accueil. 192 enfants seront tout de même accueillis ce vendredi 15 juillet, contre 566 inscrits initialement.

publicité

«Une décision prise à contrecoeur »

«La Ville de Saint-Nazaire est très attachée à la mission de service public, en général et d’autant plus lorsqu’elle permet aux parents de travailler, de se soigner, de se former, etc. et aux enfants de s’épanouir aux côtés de professionnels formés. Fermer les centres de loisirs est donc une décision prise à contrecœur, uniquement parce que les conditions d’accueil des enfants ne sont pas réunies pour respecter les règles d’encadrement et de sécurité » déclare la ville de Saint-Nazaire. Un dialogue social est en cours, et une revalorisation générale a déjà été actée par les élus. Les problématiques spécifiques des agents d’animation ont été entendues dès le mois de décembre, certaines ayant déjà bénéficié d’avancées positives, mais les négociations continuent à cette heure.

publicité
publicité
publicité
publicité

Site web réalisé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire