Saint-Nazaire : projet de Data Center Google à la base sous-marine en 2022

Le groupe américain à la recherche d'un site sécurisé pour abriter ses serveurs en Europe.

Saint-Nazaire : projet de Data Center Google à la base sous-marine en 2022

C’est en toute discrétion que le jet privé de la firme californienne s’est posé sur la piste de Montoir-de-Bretagne jeudi matin. À son bord, l’équipe dirigeante a atterri pour une visite éclair de la base sous-marine qui pourrait à terme héberger et protéger les serveurs du géant américain.

Un site ultra-sécurisé

Anton Atkins, responsable Data Security, a découvert Saint-Nazaire lors d’un séjour en juin 2017 à l’occasion de l’événement The Bridge : « j’ai été impressionné par l’imposante taille de la base sous-marine, sa structure datant de la seconde guerre mondiale qui la rend quasiment indéstructible, un lieu parfait pour notre 1er Data Center Security en Europe, nous avons déjà sélectionné plusieurs sites, celui de Saint-Nazaire présente de nombreux atouts. »

Un petit air de Californie

Outre sa structure bétonnée essentielle à la protection du Data Center, la situation géographique de la base sous-marine a aussitôt attiré l’attention des experts et ingénieurs : « La chaleur produite par le Data Center pourrait servir à chauffer l’eau d’une piscine installée surt le toit, et l’eau du bassin pourrait servir à refroidir les serveurs » reprend Anton Atkins. Il ajoute en souriant : « et puis nos équipes ne seront pas dépaysées : skatepark, surf à Pornichet, climat tempéré, la région correspond totalement à la philosophie de Google, plusieurs ingénieurs de nos équipes californiennes ont déjà exprimé leur souhait de s’installer à Saint-Nazaire si le projet se concrétise. »

Publié le 01/04/2018 à 16:19.