publicité locale
Publié par Soizick David, le 18 Octobre 2022 à 12:09.

Saint-Nazaire : rassemblement contre Yara, les élus attendent des réponses

A l'appel de l'ADZRP (Association Dongeoise des Zones à Risques et du PPRT), un rassemblement était organisé vendredi 14 octobre devant la sous-préfecture.

Des élus des communes de la CARENE, des associations, des riverains…Ils étaient environ 200 à s’être donné rendez-vous vendredi dernier devant la sous-préfecture. Un lieu symbolique qui n’était pas choisi au hasard, car tous regrettent et déplorent l’absence de réponse et de réaction et de l’état, alors que l’usine d’engrais Yara située sur la commune de Montoir-de-Bretagne alimente les inquiétudes des habitants pour l’environnement, pour leur santé, et pour la sécurité.

« Être prévoyant plutôt que résilient »

Ils exigent une mise aux normes immédiates de l’usine Yara, et ne comprennent pas de se heurter à un silence des services de l’état. « Le préfet n’a toujours pas répondu à nos courriers des mois d’octobre 2021, janvier et août 2022 » regrette l’ADZRP. Plusieurs fuites d’acide ont été constatées ces derniers mois, et la salle de sécurité n’a toujours pas été mise aux normes. « Nous demandons la suspension administrative de l’entreprise sans impact pour les salariés tant que la sécurité n’est pas garantie après une mise aux normes et la réalisation des travaux indispensable » ajoute l’association. L’usine Yara produit quotidiennement 1200 tonnes de nitrate d’ammonium et peut stocker jusqu’à 112 000 tonnes d’engrais.« C’est 400 fois plus qu’à Toulouse, et 40 fois plus qu’à Beyrouth » pointe du doigt l’ADZRP. En réponse à la journée nationale de la résilience organisée par le gouvernement le 13 octobre, élus, associations et riverains préfèrent la prévoyance, et demandent une réduction immédiate des risques à la source.

publicité
Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire