Saint-Nazaire : solidarité en berne pour le candidat Samzun

L'équipe de campagne de David Samzun a placardé ses affiches sur celles de la CGT appelant au grand mouvement social du 5 décembre, et ça passe mal parmi la gauche.

Saint-Nazaire : solidarité en berne pour le candidat Samzun © Facebook

À l’approche de la grève du 5 décembre, l’union locale CGT de Saint-Nazaire était déjà sur le pied de guerre lundi 3 décembre rue Henri Gautier, occupée à coller des affiches annonçant la manifestation de jeudi à 10h, place de l’Amérique Latine. Mais c’était compter sans les militants (de gauche ?) du maire sortant David Samzun, qui se sont empressés de les recouvrir dès le lendemain par… les affiches de leur candidat.

La gauche nazairienne s’indigne

Les premières réactions ne se sont pas faites attendre sur les réseaux sociaux : alors que l’ancienne première adjointe Laurianne Deniaud regrette le temps où les militants syndicaux étaient respectés, le candidat insoumis aux législatives Lionel Debraye qualifie ce geste d’“abject”, et l’animateur de France Insoumise à Saint-Nazaire Aurélien Turlan ajoute qu“un maire de gauche ne doit pas mettre des bâtons dans les roues des militants syndicaux”. Même son de cloche de la part de Capucine Hauray (Saint-Nazaire Ensemble) et de l’ensemble des Insoumis nazairiens. Une maladresse qui n’arrangera pas les relations de David Samzun avec son électorat historique de gauche déjà un peu perdu.

Video du collage d’affiches de la CGT locale

Les réactions sur les réseaux sociaux

Publié le 04/12/2019 à 15:56.