publicité locale
Publié par Soizick David, le 26 Juin 2024 à 11:53.

Saint-Nazaire : un nouveau secteur d’Océanis va s’ouvrir à l’urbanisation

4 autres zones de l'agglomération vont également être concernées par de nouveaux projets de logements.

Saint-Nazaire : un nouveau secteur d’Océanis va s’ouvrir à l’urbanisation © SaintNazaireNews.fr

Le Conseil communautaire s'est réuni ce mardi 25 juin 2024, et a présenté une liste de 5 zones dites 2AU (secteurs destinés à être ouverts à l’urbanisation) d'une surface totale maximum de 52,7 hectares, dont il souhaite exploiter les possibilités pour répondre aux besoins de logements et d'équipements : La Pommeraye à Donges, la Butte d'Ermur à Pornichet, Chateauloup Est à Saint-André-des-Eaux, ainsi que La Torpille à Saint-Marc-sur-Mer et Océanis à Saint-Nazaire. Une évaluation environnementale sera prochainement engagée, ainsi qu'une phase de concertation publique, qui pourrait se dérouler dès l'automne prochain.

Répondre au dynamisme de l'agglomération

Avec ces ouvertures à l'urbanisation, l'agglomération se fixe pour objectifs de « maintenir le cap d’une production de logements accessibles à tous », tout en rationalisant l'usage du foncier « par une gestion économe et responsable de l’espace en s’inscrivant d’ores et déjà dans la trajectoire Zéro Artificialisation Nette (ZAN) » (échéance fixée à 2050). Des expertises environnementales ont été menées en 2023 par la CARENE, afin d'identifier les zones à aménager et les zones à préserver. « Concrètement, il s’agit d’orienter l’urbanisation future vers les espaces aux enjeux environnementaux réduits et au potentiel de développement urbain pertinent » explique la CARENE. Suite à ces études, la part de surfaces à urbaniser totale de l'agglomération a par ailleurs été réduite, passant de 932 hectares à 353 hectares.

publicité

25,3 hectares à Océanis

La zone concernée à Océanis, d'une surface totale de 25,3 hectares, présente un potentiel urbanisable de 16,5 hectares « sans contraintes environnementales modérées ou fortes ». Elle s'étend du rond-point d’Océanis à celui des Six Chemins, et inclut le second rideau en retrait de la route de la Côte d'Amour ainsi qu'une partie des habitations et des activités situées de part et d'autre de l'axe. Elle pourrait notamment accueillir une part importante de logements familiaux, et se révéler en véritable « Porte maritime » à l'ouest de la Ville. L'agglomération envisage également l'ouverture de services urbains sur ce quartier, et met en avant la nécessité de construire des logements supplémentaires pour accompagner notamment la commande du porte-avion nouvelle génération aux Chantiers de l'Atlantique . « Véritable rotule entre Océanis, la Vecquerie, Saint-Marc-sur-mer et Pornichet, elle sera directement desservie à terme par une ligne de transport à haut niveau de service (helYce) ainsi que par un axe majeur de continuités cyclables qui permettront de rendre facilement accessibles le bourg de Saint-Marc sur Mer ainsi que les grands équipements publics et le centre-ville de Saint-Nazaire » ajoute la CARENE. « Le sous-secteur de la zone constitué de boisements et d’espaces naturels ne sera pas urbanisé (…) Ainsi, la trame verte ainsi que les secteurs dédiés aux activités agricoles sanctuarisés grâce à la mise en place du Périmètre de Protection des Espaces Agricoles et naturels (PEAN) ne sont pas impactés » précise l'agglomération.

nos rubriques
Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Funz : Agence digitale & création de site internet à Saint-Nazaire