Publié le 22 Juin 2022 à 18:01.

Saint-Nazaire : un rassemblement de soutien après une agression homophobe à Trignac

Après les violences subies par un de ses membres en marge de la pride de Nantes, le collectif Nosig demande que le caractère homophobe et raciste de l'attaque soit reconnu.

Saint-Nazaire : un rassemblement de soutien après une agression homophobe à Trignac © Adobe Stock

Un rassemblement de soutien à S.D, membre du collectif nantais LGBTQIA+ Nosig, est organisé samedi 25 juin 2022 à 11h place de l’Amérique Latine.

Agressé alors qu’il rentrait de la marche des fiertés à Nantes

Le 11 juin dernier, la marche des Fiertés de Nantes rassemblait 13 000 personnes dans les rues de la ville. « Le soir même du 11 juin à Trignac, S.D membre de Nosig rentrait chez lui après avoir participé à la marche des fiertés quand il a été victime d’une violente attaque homophobe et raciste. Cinq hommes l’ont roué de coups après avoir remarqué un petit drapeau arc-en-ciel resté accroché dans ses cheveux » affirme le collectif. La victime, actuellement en demande d’asile en France suite aux agressions homophobes subies dans son pays, a été secourue par un passant qui a ensuite prévenu les pompiers et gendarmes. « Ils n’ont pas fait de prise en charge et l’ont laissé seul rejoindre Saint-Brévin à pied malgré son état » continue Nosig. Une plainte a été déposée et une visite médicale effectuée le lundi suivant.

publicité

​Reconnaître le caractère homophobe de l’agression

« Le PV de la Police n’intègre pas le caractère homophobe de l’agression » regrette Nosig en dénonçant « Nous condamnons les manquements de nos institutions dans le traitement de cette agression ». Le collectif appelle à un rassemblement de soutien le samedi 25 juin 2022 à 11h sur la Place de l’Amérique Latine à Saint-Nazaire.

À lire aussi

Site web réalisé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire