Saint-Nazaire : une pétition pour le maintien de la piste cyclable du front de mer

Des habitant(e)s contestent le choix de la Ville de supprimer la piste cyclable aménagée à titre expérimental depuis le déconfinement.

Saint-Nazaire : une pétition pour le maintien de la piste cyclable du front de mer © SaintNazaireNews.fr

Au lendemain du déconfinement, à l’heure où les politiques en campagne rivalisaient d’idées pour nous préparer au monde d’après, des pistes cyclables ont été aménagées sur le front de mer de Saint-Nazaire et route de la Côte d’Amour. Le rétablissement début novembre de la circulation automobile le long de la mer est aujourd’hui contesté par des habitant(e)s qui lancent une pétition en ligne.

Retour des automobiles début novembre

Fallait-il appliquer la même décision route de la Côte d’Amour et le long du bord de mer ? « Depuis le déconfinement, les nazairien(ne)s ont pu bénéficier d’une nouvelle piste cyclable sur le front de mer. Les cyclistes n’ont pas tardé à s’approprier cet équipement indispensable tandis que les piétons, petits et grands, ont pu profiter pleinement de leur promenade. Les conflits d’usage ont disparu entre piétons, cyclistes et automobilistes, la sécurité a été améliorée et les nuisances sonores liées au trafic automobile ont été considérablement réduites permettant d’apprécier d’autant plus ce lieu exceptionnel à Saint-Nazaire. » explique Morgan Sotter à l’origine de la pétition. Des nuisances sonores qui se seraient cependant reportées sur d’autres voies comme l’avenue Géo André, affirment des riverains mécontents ravis de leur côté d’un retour à la normal.

Pas de plan de déplacement avant deux ans

Lors de l’annonce de la suppression de ces aménagements, la Municipalité a indiqué qu’elle proposerait un nouveau plan de déplacement d’ici deux ans. Trop long selon l’auteur de la pétition. « Alors que les modes de transport doux sont l’avenir des villes, la suppression de cet aménagement ne va pas dans le sens de l’histoire et c’est tout à fait dommage. La municipalité propose un plan de déplacement d’ici deux ans, certes…mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faille stopper toutes les initiatives et aménagements en faveur des modes doux d’ici cette échéance. » Jugeant le retour du tout voiture sur la chaussée comme une régression, « que ce soit pour des questions de sécurité, de santé publique et de transition écologique » les cyclistes en colère demandent donc au maire de Saint-Nazaire et au Conseil Municipal le maintien et la pérennisation de cette voie cyclable.

Publié le 23 Octobre 2020 à 15:58.

À lire aussi
aux alentours dernières vidéos

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire