Publié le 07 Juillet 2022 à 16:51.

Saint-Nazaire : une sculpture mouvante de sable au LiFE

L'oeuvre "Bruit Rose" de Stéphane Thidet se révèlera pour la première fois au public le vendredi 8 juillet, telle un sablier perpétuel hors du temps.

Le Grand Café – centre d’art contemporain de Saint-Nazaire présente l’exposition Bruit rose de Stéphane Thidet au LiFE, dans le cadre de sa programmation hors les murs, du 8 juillet au 2 octobre 2022. Son vernissage en présence de l’artiste aura lieu le jeudi 7 juillet. Le vernissage est ouvert au public à partir de 18h.

Une expérience hypnotique

Les notes d’une fraîche cascade accueillent les visiteurs à leur entrée dans le LiFE, où trône Bruit rose, nouvelle oeuvre du sculpteur et plasticien Stéphane Thidet imaginée spécifiquement pour le colossal bâtiment de béton. La lumière dorée joue dans l’obscurité, avec la matière qui chute en continu d’une dizaine de mètres de haut en formant un rideau, et semble se répandre en un paysage de dunes ensablées. Ce n’est qu’en s’approchant que l’on perçoit la véritable matière de cette oeuvre impressionnante et mouvante : le sable.« Cette sculpture crée une forme en la faisant chuter, capable de disparaître en une seconde avec un simple coup de vent » décrit Stéphane Thidet. L’effet est saisissant, et le regard hypnotisé par cette boucle de sable sans fin. L’artiste fortement inspiré par les phénomènes naturels, les éléments, la matière, le vivant et le temps, a spécialement créé cette oeuvre pour la structure du Life, inspiré par sa nature minérale constituée de sable, son ancrage dans l’eau, mais aussi par les mouvements observés des silos dans la région.

publicité

Le Bruit rose emplit l’espace

Par définition, le Bruit rose est un bruit dont l’énergie varie par paliers de fréquences. A l’état naturel, c’est le son d’une cascade qui s’en rapproche le plus. Le terme est technique, mais l’oeuvre entière ne l’est pas moins. Plusieurs années de réflexion ont été nécessaires pour la concevoir, et créer ce qui n’existe pas : une chute de sable perpétuelle. L’artiste s’est entouré de techniciens et ingénieurs, pour imaginer une oeuvre parfaite qui ne s’enrayera pas. Entre 25 et 30 tonnes de sable végétal composé de noix broyées ont été nécessaires, qui circulent mystérieusement en boucle grâce à un système sophistiqué de pompes. L’effet est saisissant, et le Bruit rose emplit et rebondit dans la vaste alvéole en conférant une note poétique à cette cascade aride, avec une distorsion déstabilisante entre le son et la contemplation.

Bruit rose • Du 8 juillet au 2 octobre 2022 au LiFE • Base sous-marine • Boulevard de la Légion d’Honneur à Saint-Nazaire • Entrée libre.

À lire aussi

Site web réalisé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire