Saint-Nazaire : William Duval se lance dans la bataille des municipales

Le mouvement citoyen Engagement Nazairien mené par William Duval est le premier à annoncer sa candidature officielle face au maire socialiste David Samzun.

Deux candidats sont aujourd’hui officiellement déclarés dans la course aux municipales de 2020 : le Maire sortant socialiste David Samzun et le Président du mouvement Engagement Nazairien William Duval. Il dresse un bilan critique du maire actuel et pose les premières pierres de son projet pour la ville de Saint-Nazaire.

« Il y aura une liste Engagement Nazairien aux élections municipales de 2020, et j’en serai la tête de liste. »

Se revendiquant loin des étiquettes droite-gauche, William Duval, membre fondateur et candidat annoncé de Engagement Nazairien le réaffirme : « ce mouvement est un mouvement citoyen et n’a pour objectif que de défendre les intérêts des Nazairiens, sans à priori partisan ou idéologique. » Officiellement lancé le 21 septembre 2016, le mouvement a passé deux années à développer ses actions et contacts avec les Nazairiens pour atteindre rapidement une vingtaine de membres. « Plus que le modem, l’UDI ou Les Républicains » sourit le futur candidat. Avec des lettres d’infos distribuées sur les marchés, des courriers adressés à la mairie, des infos sur le site web, des chiffres et images du mois, la quinzaine de militants présente lors de l’annonce de William Duval montre sa détermination à agir sur le terrain, et voit dans sa candidature aux Municipales de 2020 la suite logique des actions entamées depuis 2016. Mickaël Bouillet, Secrétaire Général d’Engagement Nazairien appuie : « De nombreux Nazairiens nous disent combien ils sont heureux de voir des gens qui disent ce que beaucoup pensent sans se risquer à l’exprimer eux-mêmes, nous sommes uniquement axés sur les enjeux municipaux, contrairement à d’autres groupes qui essaient de déplacer les questions sur le plan national ». Depuis avril 2018, la formation d’un groupe au Conseil Municipal par William Duval et Sandra Vandeureun (fondatrice de La Donnerie) a marqué une nouvelle progression du mouvement Engagement Nazairien qui se revendique « la voix d’une majorité silencieuse ».

La critique du maire socialiste David Samzun

William Duval a l’habitude d’aller droit au but et il juge sévèrement le bilan de David Samzun : « Le maire socialiste David Samzun n’a pas la capacité à gérer au mieux une ville comme Saint-Nazaire, il aura été la transition entre Joël Batteux, ancien maire de Saint-Nazaire, et l’équipe municipale à venir en 2020. Après avoir travaillé sur les dossiers concernant notre ville, nous constatons de nombreux problèmes concernant les finances avec un endettement record (750 euros par habitant) et une augmentation de la dette de 66% en seulement deux années, la sécurité, le sport de haut niveau tué par la municipalité, la disparition des animations portées par des bénévoles, et qui n’ont pas été renouvelées par manque de soutien de la Mairie (Fashion Week, nuit de la Saint-Patrick, Salon du savoir faire local, soirées salsa sur la plage de Villès-Martin…) ou encore le bétonnage. Je crois que David Samzun a oublié que derrière le front de mer il y a une ville qui s’appelle Saint-Nazaire et que cette ville ne veut plus être défigurée par le bétonnage ». Le candidat d’Engagement Nazairien regrette aussi le manque de dialogue entre la Municipalité et les habitants de Saint-Nazaire : « Beaucoup de Nazairiens contactent notre mouvement parce qu’ils n’arrivent pas à se faire entendre par l’équipe municipale en place, Il faut rétablir un vrai lien entre les élus et les Nazairiens, rétablir du bon sens et du pragmatisme dans notre ville ».

L’annonce des premiers projets

Avant l’annonce du programme complet début 2020, William Duval lance les premières pistes du projet d’Engagement Nazairien pour la ville. Parmi les thèmes qui lui tiennent le plus à coeur, il prévoit notamment de « revoir la gestion des services municipaux » en faisant valoir la promotion interne dans le recrutement d’un nouveau directeur général des services et d’un nouveau directeur des ressources humaines. Pour « une meilleure sécurité » , il envisage « une police plus forte, plus présente, et une police municipale armée avec un adjoint spécifique à la tranquillité ». Autre ambition du candidat William Duval : « faire de Saint-Nazaire une ville plus verte avec une personne adjointe à l’écologie qui validera ou non chaque nouveau projet porté par la ville, que ce soit dans les constructions, le développement ou la rénovation ». Dans la même lignée, il dévoile « Un projet qui nous tient à cœur et qui concerne le Petit Maroc. Il s’agit d’un parc, mais pas seulement. En plus d’avoir un havre de paix où chacun pourra déambuler à son gré au milieu des fleurs et des plantes, les Nazairiens pourront s’y divertir avec un kiosque dédié à la musique et à la danse, une grande halle où une scène pourra y être installée sans crainte des intempéries, un restaurant assez grand pour accueillir des mariages ou des séminaires, et une ferme éducative où les anciens pourront apprendre aux plus jeunes le travail de la terre, dans le même esprit que l’Outil en Main. Ce projet montre déjà comment nous envisageons le Saint-Nazaire de demain. “ Autre cheval de bataille du candidat Engagement Nazairien, également membre de la commission Finances au sein du conseil municipal, la réduction des dépenses de la ville. William Duval déplore « Au lieu de réduire certaines dépenses, le Maire actuel préfère instaurer de nouvelles taxes : parkings payants, taxe sur les résidences secondaires ou encore redevance pour le crématorium. Nous préférons préserver le pouvoir d’achat des Nazairiens et limiter les dépenses. Un exemple : aujourd’hui le Maire dispose de quatre collaborateurs de cabinet, alors que Joël Batteux n’en avait qu’un. Voilà le genre de dépenses inconsidérées que nous allons réduire. »

« Me dédier entièrement à Saint-Nazaire parce ce que j’aime ma ville »

Déterminé à « remettre Saint-Nazaire au premier plan », William Duval avoue souffrir du « manque de considération de la ville au niveau national ». Il se souvient « Aucune personnalité importante n’était présente lors des cérémonies du centenaire du débarquement américain. Seuls la vice-consul des Etats-Unis et un ancien premier ministre venu en voisin étaient là. Saint-Nazaire est une belle ville, nous l’aimons et nous allons redorer son blason. Pour mener à bien ces tâches, je tiens à préciser que je ne brigue pas le poste de Président de la Carene, car je veux me consacrer pleinement à ma mission de Maire, la présidence de la Carene pourra être confiée à un membre d’Engagement Nazairien ou à un élu venant d’une autre ville du conseil communautaire ». Et sur la question d’éventuelles alliances avec des partis lors de la campagne, le candidat Engagement Nazairien insiste « Il n’y aura aucune alliance avec un parti politique, mais avec des personnes de façon indépendante, même si elles sont encartées, il faudra avant tout travailler pour la ville. David Samzun n’a pas la capacité à diriger la ville mais il y a au sein du conseil des personnes qui ont des qualités quelle que soit leur étiquette. »

Publié le 11/11/2018 à 20:26.