Sécurité : le maire de La Baule répond à la députée Audrey Dufeu

Franck Louvrier a réagi à une lettre adressée à Gerald Darmanin, dans laquelle la députée En Marche suggère de revoir les détachements d'effectifs vers le commissariat de La Baule.

Sécurité : le maire de La Baule répond à la députée Audrey Dufeu © SaintNazaireNews.fr
Publié le 26 Janvier 2021 à 15:10.

Alors que le Beauveau de la Sécurité s’apprête à être lancé le 1er février pour une durée de 4 mois, la députée En Marche Audrey Dufeu s’est à nouveau emparée du sujet de la sécurité en demandant, dans une lettre adressée au Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, de réexaminer la situation de Saint-Nazaire en matière d’effectif de policiers. Si le Maire de La Baule se réjouit que cette question soit abordée, il critique en revanche « la solution pour le moins inadmissible » préconisée dans ce courrier par la députée de la 8ème circonscription.

« Ne déshabillons pas La Baule pour habiller Saint-Nazaire ! »

La sécurité est une des priorités que s’est fixée Franck Louvrier pour son premier mandat à la mairie de La Baule. La sécurité dans sa commune, mais aussi sur le reste de la Presquîle. Dès cet été, il avait ainsi cosigné une tribune pour demander à l’État d’accroître les pouvoirs des polices municipales, et avait également montré sa solidarité en apportant son soutien au maire de Saint-Nazaire David Samzun dans sa lutte contre la délinquance et l’insécurité, dans un communiqué co-signé par le maire de Pornichet Jean-Claude Pelleteur et le maire du Pouliguen Norbert Samama. D’où son mécontentement en lisant la lettre adressée par Audrey Dufeu à Gérald Darmanin dans laquelle elle demande « d’apprécier les détachements sur le commissariat de La Baule ». « En clair, déshabiller La Baule pour habiller Saint-Nazaire ! » proteste Franck Louvrier en continuant « La députée En Marche devrait plutôt se demander si le nombre d’arrêts de travail qui semble frapper durement le commissariat de Saint-Nazaire n’est pas le fruit de la grave situation délictuelle qui touche la ville ? Comme législateur, elle devrait également interpeller le Garde des Sceaux pour que les délinquants soient punis comme ils devraient l’être et ne soient pas bien souvent relâchés après de multiples interpellations ». Le maire de La Baule poursuit en annonçant son intention « d écrire au ministre de l’Intérieur afin de lui exprimer notre interprétation de la situation en ne préconisant pas ces transferts de personnel qui n’auront comme conséquences que de déplacer les problèmes sans les résoudre, ce qui ne semble pas être l’état d’esprit du Beauvau de la Sécurité. »

Le communiqué de Franck Louvrier

« Sécurité : ne déshabillons pas La Baule pour habiller Saint-Nazaire !

Depuis que je suis élu maire de La Baule-Escoublac, j’ai placé la sécurité en tête de mes priorités. La protection des biens et des personnes doit être en effet une préoccupation majeure sur ma commune comme partout ailleurs.

J’ai ainsi été satisfait dans un premier temps de voir Madame Audrey Dufeu, députée de la 8ème circonscription de Loire-Atlantique, interpeller Monsieur Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, sur le problème des sous-effectifs de police à Saint-Nazaire au regard de la situation de grande insécurité qui règne dans la ville-port.

En revanche, je m’interroge sur la solution pour le moins inadmissible qu’elle préconise dans un courrier qu’elle vient d’adresser place Beauvau. La députée demande de « tenir compte des nombreux arrêts de travail des gradés et gardiens de la paix en cours » au commissariat de Saint- Nazaire et aussi « d’apprécier les détachements sur le commissariat de La Baule »... En clair, déshabiller La Baule pour habiller Saint-Nazaire !

J’ai bien conscience des graves problèmes d’insécurité et de délinquance qui touche la ville sous-préfecture. Pour preuve, nous avons eu l’occasion l’été dernier dans un communiqué co- signé avec mes collègues Jean-Claude Pelleteur et Norbert Samama, respectivement maires de Pornichet et du Pouliguen, d’apporter notre soutien à David Samzun, maire de Saint-Nazaire, qui faisait déjà remarquer, à juste titre, le manque de moyens policiers dans sa commune. Mais, comme je l’avais aussi rappelé à cette occasion, les problématiques entre nos communes sont bien réelles mais différentes.

La députée En Marche devrait plutôt se demander si le nombre d’arrêts de travail qui semble frapper durement le commissariat de Saint-Nazaire n’est pas le fruit de la grave situation délictuelle qui touche la ville ? Comme législateur, elle devrait également interpeller le Garde des Sceaux pour que les délinquants soient punis comme ils devraient l’être et ne soient pas bien souvent relâchés après de multiples interpellations.

Je vais bien évidemment écrire au ministre de l’Intérieur afin de lui exprimer notre interprétation de la situation en ne préconisant pas ces transferts de personnel qui n’auront comme conséquences que de déplacer les problèmes sans les résoudre, ce qui ne semble pas être l’état d’esprit du «Beauvau de la sécurité».»

En ce moment
EN BREF PLUS DE BRÈVES
aux alentours
dernières vidéos
culture & patrimoine
food
shopping
Industrie
Politique
covid
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin
Trignac
Le Croisic

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire