Stelia récompense les salariés qui covoiturent avec Quickmove

L’association Quickmove veut diminuer le trafic de 30% dans la zone industrielle de Saint-Nazaire via l'application Karos.

L’idée a germé lors de l’événement 1+1=3 organisé par le CJD l’an passé. Parmi tous les défis lancés lors de ces séances d’intelligence collective, un petit groupe s’est donné pour objectif de fluidifier la circulation et récompenser les comportements éco-citoyens dans la zone d’activité portuaire de Saint-Nazaire.

Trop de voitures

Plus de 10 000 salariés se rendent au travail chaque jour dans la zone d’activité et année après année, les conditions de circulation, d’accès et de parking se dégradent. « Il faut parfois 45 minutes pour quitter le parking » constate Jacky Point, président de l’association Quickmove. Sans compter la surface occupée par les places de stationnement qui pose aussi problème, les entreprises ayant du mal à s’étendre.

Une application unique pour la zone d’activité

Certes Il existe aujourd’hui de nombreuses applications de covoiturage, mais c’est justement leur multiplicité qui réduit pour les salariés les options de trajet. D’où l’idée de Quickmove de fédérer les entreprises en sélectionnant un outil unique utilisé par les salariés de la zone, pour profiter à un instant T d’un train de voiture permanent. L’application Karos s’est révélée la plus adaptée par sa mise à jour instantanée des données indispensable au court-covoiturage.

Stelia se lance le 1er mars 2018

Quickmove a déjà convaincu un premier client, l’entreprise Stelia Aerospace qui récompensera ses salariés utilisant l’appli avec un cumul de CO2 non émis directement calculé à partir des données de Karos. Le déploiement auprès des autres entreprises de la zone devrait s’échelonner jusqu’en juin, avec déjà des projets dans d’autres zones congestionnées françaises.

Publié le 03/03/2018 à 12:12.