Un été sous le signe du street art dans les rues de La Baule

Dès le 27 juillet, des performances d'artistes street art animeront les rues pour accompagner l'exposition estivale de la chapelle Sainte-Anne dédiée à l'art urbain.

Un été sous le signe du street art dans les rues de La Baule

Organisée par la Ville de La Baule avec pour commissaires d’exposition Pascal Langlais et Sam Bobino, l’exposition gratuite “L’été street art” investit la Chapelle Sainte-Anne du 27 juillet au 8 septembre avec les oeuvres de 14 artistes street art de renommée internationale. Côté rue, c’est toute la ville qui vibrera aux couleurs de l’art urbain : les lieux symboliques et objets emblématiques de la ville, serviront de décor aux nombreuses performances live des artistes qui créeront leurs oeuvres sous les yeux du public. Un vrai retour à la source pour cet art transgressif né dans la rue dans les années 70, et qui même en s’exposant aujourd’hui dans les plus grandes galeries du monde, n’a jamais délaissé l’espace urbain source de son inspiration ni cassé le lien direct avec son public.

Les artistes exposés à la chapelle Sainte-Anne

L’Atlas, de son vrai nom Jules Dedet Grane, a commencé à taguer ses premiers graffitis à 11ans. 30 ans ont passé, et après avoir notamment étudié la calligraphie dans plusieurs pays, L’Atlas crée des univers hypnotiques où s’entremêlent mouvements et géométrie. Reconnu internationalement, il a collaboré avec de grandes marques comme Agnés B ou Perrier et s’est fait remarquer pour des performances à même le sol de villes ou lieux historiques (Centre Georges Pompidou à Paris, place du Capitole à Toulouse). À La Baule, c’est le sol de la chapelle Sainte-Anne qui s’habillera d’une de ses réalisations street art.

Katre s’intéresse depuis tout jeune à la bande dessinée, à la photographie et au dessin, et a commencé à se passionner pour le graffiti au début des années 90. Intrigué par les terrains vagues, et les espaces abandonnés, on reconnaît entre toutes ses réalisations illuminées d’éclairs et de flammes, qui s’exposeront dans l’espace de la nef de la chapelle Sainte-Anne.

C’est Nasty, référence incontournable du graffiti parisien, qui a réalisé l’affiche de l’été street art à La Baule. Remarqué dès le milieu des années 90 pour ses fresques colorées sur les rames de métro, il appuie ses oeuvres sur une multitude de supports urbains, comme cet été les cabines de plage de La Baule qu’il customisera devant les yeux du public.

L’artiste franco-colombien Chanoir travaille au spray dans les rues du monde entier où il orne les murs de ses “Chas” de toutes formes et couleurs. C’est en donnant des cours de dessin à une petite fille qui lui a offert un dessin d’un gros chat qu’il adopte cette forme d’expression. À La Baule, il viendra spécialement réaliser une palissade qui ne manquera certainement pas de chat.

Kurar a rejoint l’univers du graffiti à la fin des années 90. Ses thèmes de prédilection comme la guerre, la religion et la société de consommation se traduisent souvent par une représentation de la figure de l’enfance. Il exposera à La Baule une oeuvre spéciale avec l’ouverture sur la mer d’un monde imaginaire urbain.

2Flui est un artiste calligraphe qui aime les lettres de l’alphabet, surtout lorsqu’elles sont graffées sur les murs. À La Baule, il réalisera une performance de Sand Drawing (calligraphie de sable mouillé) qui sera filmé par drone lors de sa réalisation.

L’univers très coloré de Pro 176 plonge dans les comic-books de Jack Kirby, dont il commence à recopier les personnages dès l’âge de 5 ans. Super-héros, vaisseaux ou machines futuristes rappellent sa passion pour le 7ème art et les films de science fiction. Il performera à La Baule à la réalisation d’une palissade.

L’artiste Bruce, a fait ses premiers pas dans le tag dans les années 90, dans le métro parisien et en Europe. Connu pour ses nombreuses collaborations avec l’artiste Mina et ses graffitis humoristiques, il apportera le piquant de son style dans les rues de La Baule.

Tanc est un artiste plasticien parisien, profondément marqué par les expressionnistes abstraits. Il a exposé dans des galeries à New-York en Allemagne, en Angleterre, en France et s’inspire de son activité parallèle de compositeur de musiques électroniques et expérimentales pour donner rythme et musicalité à son oeuvre.

Mambo est un artiste polyglotte né à Santiago au Chili d’un père français et d’une mère hongroise. Ses séries d’oeuvres intrigantes bâtissent un monde graphique fait de jeux de lignes et de motifs inspiré du cerveau humain.

Pez signifie poisson en Espagnol, un animal que l’artiste barcelonais de 43 ans aime décliner dans ses oeuvres arborant un large sourire. Exposés sur tous les continents, ses poissons heureux réussissent à transmettre une bonne dose de bonne humeur au public qui les découvre.

Psyckoze (aussi connu sous le nom de Psyckoze Nolimit) est un précurseur de la culture graffiti en France lorsqu’il commence à taguer fin 1984. Toujours à la recherche de lieux insolites et surprenants pour son art, des centaines de ses dessins ornent aujourd’hui les murs des catacombes, mais aussi les quais de la seine ou les palissades du Louvre.

Tarek Benaoum a abordé parallèlement l’art de la calligraphie et du graffiti à la fin des années 90. Dans ses oeuvres, les lettres et les mots se superposent et s’entremêlent dans un “brouillage sémantique anticonformiste et novateur”.

Les performances en plein air des artistes

Parmi les 14 artistes exposés à la Chapelle Sainte-Anne, 6 d’entre eux réaliseront des oeuvres en plein air sous les yeux du public.

  • Le vendredi 26 juillet : de 17h à 19h, Nasty créera en live une oeuvre sur une palissade au pied de la Chapelle Sainte-Anne, avant le vernissage de l’exposition dans la Chapelle Sainte-Anne à 19h.
  • Le samedi 27 juillet : de 18h à 20h, Nasty et Katre seront place de la Victoire pour des performances live sur 2 cabines de plage, tandis que Chanoir customisera une cabine à la Chapelle Sainte-Anne.
  • Le dimanche 28 juillet : de 16h à 18h, performances sur palissade des artistes Nasty (avenue Olivier Guichard), Katre (avenue Concorde) et Chanoir (avenue Lajarrige).
  • Le dimanche 4 août : performance sur cabine de plage de l’artiste 2 Flui de 10h à 12h et de Bruce sur palissade (avenue de Rhuys) de 16h à 18h.
  • Le lundi 5 août : de 14h à 17h rendez-vous sur la plage face au casino pour une oeuvre éphémère de Sand Drawing par 2 Flui, filmée par drône.
  • Le mardi 6 août : de 15h à 18h, les ados de 12 à 15 ans pourront suivre un atelier au Bois des Aulnes encadré par 2 Flui. Places limitées, inscription à la Chapelle à partir du 27 juillet.
  • Le dimanche 11 août : performance sur cabine de plage de 16h à 18h de l’artiste Pro176 (place de la Victoire) et sur palissade de 10h à 12h (avenue Baguenaud)

Exposition l’été Street Art à La Baule organisée par La Ville de La Baule • Du samedi 27 juillet au dimanche 8 septembre à la Chapelle Sainte-Anne, Place du Général Leclerc • Entrée libre et gratuite.

Publié le 25/07/2019 à 14:33.