Usine Élévatoire : Les Brassés et Sōzō Hôtel s’installent à Saint-Nazaire

Interview et images des projets d'hôtel et de restaurant-brasserie retenus pour faire revivre le site emblématique du Petit Maroc.

L’image des portes closes de l’ancienne usine élévatoire fermée depuis 2013 aux yeux des Nazairien(ne)s ne sera bientôt qu’un lointain souvenir. Dès l’été 2020, le bâtiment accueillera l’équipe des Brassés, artisans brasseurs et restaurateurs nantais habitués des espaces industriels atypiques. L’ouverture d’un boutique-hôtel suivra en 2023 dans une nouvelle structure de béton et de verre née de l’imagination des créateurs du Sōzō Hôtel à Nantes.

Un puits de lumière pour admirer l’ancienne machinerie

« Nous sommes ravis d’avoir été choisis » commentent spontanément les deux associés des Brassés Gabriel Charrin et Gildas Bretagne. « Bien que nous ayons plutôt une image de restaurateur à Nantes, nous voulons mettre l’accent ici sur notre activité de brasseurs et inscrire Saint-Nazaire sur la carte des villes brassicoles ». Les deux entrepreneurs ont aussitôt trouvé leur motivation dans ce projet atypique où sera ainsi élaborée la toute première bière estampillée “Saint-Nazaire depuis 2020”. Côté décor, le côté industriel sera préservé avec des ateliers de cuisine et de brassage ouverts à la vue, et les anciennes machines de l’usine élévatoire observables à travers des puits de lumière. Le restaurant proposera une carte à la fois tournée vers la terre et la mer, en favorisant les produits locaux et « une offre populaire accessible et qualitative ».

Un boutique-hôtel 4 étoiles

Une quarantaine de chambre composera le projet de boutique-hôtel contemporain dessiné par l’architecte Phlippe Barré : roof top au 6ème et dernier étage, chambres avec des vues sur la Loire ou le port, les prix commenceront aux alentours de 100 € la chambre, jusqu’à 250 € pour des suites d’une cinquantaine de mètres carrés tournées vers l’estuaire. Des prix qui restent abordables pour le boutique hôtel 4 étoiles qui devrait à terme envisager un classement en 5 étoiles. « Nous avons imaginé un projet qui respecte à la fois l’histoire du site en créant une offre de service hôtelière haut de gamme » explique Benoît Boiteau du Sōzō Hôtel. Une offre qui a également séduit Nantes Saint-Nazaire Port et le maire David Samzun qui résumait la présentation de la reconversion de l’usine élévatoire par ces mots : « c’est un super projet, vous avez devant vous un maire plutôt heureux ».

Publié le 03/04/2019 à 22:26.