publicité
Publié le 06 Octobre 2023 à 08:32.

Usine Yara à Montoir-de-Bretagne : « la mise en conformité n’est pas négociable »

Le député de Loire-Atlantique Matthias Tavel interpelle le ministre Christophe Béchu par une question écrite et lui demande de s'engager sur des mesures.

Usine Yara à Montoir-de-Bretagne : « la mise en conformité n’est pas négociable » Matthias Tavel / © SaintNazaireNews.fr

« Le status quo n'est pas acceptable » considère Matthias Tavel, député de la 8ème circonscription de Loire-Atlantique, après la révélation cet été d'une nouvelle fuite d'acide sulfurique au sein de l'usine. « La mise en conformité du site Yara de Montoir-de-Bretagne avec la réglementation sur la qualité de l'eau, de l'air, et la sécurité n'a que trop attendu » poursuit-il en assenant « Le gouvernement doit prendre ses responsabilités, et s'engager sur des mesures pour que cessent les infractions et que soient protégés l'environnement, les salariés, les riverains ».

« Inefficacité des sanctions prises jusqu'ici »

Le député préfère privilégier une mise en conformité de l'entreprise à toute autre solution, étant donné notamment « l'inefficacité des sanctions prises jusqu'ici », cela doit se traduire par « des engagements précis, rapides et contrôlés ». Contrairement à la direction et aux actionnaires « qui prennent en otage les salariés en opposant emploi et environnement », Matthias Tavel considère que « Yara menace les deux et menace aussi l'ensemble de l'activité industrielle du bassin nazairien (…)  à l'heure où elle doit réussir la bifurcation écologique ».

 Le député participera au rassemblement du 14 octobre à Saint-Nazaire

Matthias Tavel participera au rassemblement organisé le samedi 14 octobre à 11h devant l'Hôtel de Ville de Saint-Nazaire pour demander la suspension administrative de l'usine. « L'écologie ne saurait servir de prétexte au licenciement des salariés, l'emploi ne saurait servir de prétexte à l'impunité des pollueurs. La bifurcation écologique de l'industrie ne peut se faire qu'en s'appuyant sur les travailleurs de l'industrie et en leur donnant des garanties et droits nouveaux comme je l'ai proposé à l'Assemblée nationale » martèle-t-il à nouveau. Déterminé à utiliser tous les moyens légaux de pression sur le gouvernement et Yara, le député a également signé la pétition demandant la suspension administrative.

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire