Vers la fin des rodéos à Saint-Nazaire ?

Le Parlement a définitivement adopté la proposition de loi « renforçant la lutte contre les rodéos motorisés » jeudi 26 juillet.

Vers la fin des rodéos à Saint-Nazaire ?

8700 rodéos ont été constatés par la police nationale en France en 2017 et 6600 par la gendarmerie. À Saint-Nazaire comme un peu partout en France, des habitants à bout ont interpelé le Ministre de l’Intérieur Gérard Colomb pour y mettre fin.

Immobilisation et confiscation

Sur son compte twitter, Gérad Colomb a confirmé le 30 juillet dernier l’adoption de la loi pénalisant les rodéos urbains. « Vous m’avez écrit. Vous m’avez interpellé partout en France. Le parlement a définitivement adopté la loi pénalisant plus durement les rodéos urbains qui exaspéraient nos compatriotes. Elle prévoit : jusqu’à cinq ans de prison, immobilisation administrative & confiscation. » Une nouvelle infraction permettra également de sanctionner les conduites compromettant la sécurité ou troublant la tranquillité publique. Elle concerne tous les véhicules à moteur et sera passible d’un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. Dans la même lignée, l’incitation à des « rodéos motorisés » sera bientôt passible de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende, ceci concerne également la simple « promotion » de ces comportements via les réseaux sociaux.

Publié le 31/07/2018 à 11:05.