publicité locale
Publié par Soizick David, le 17 Avril 2024 à 11:09.

Saint-Nazaire : un nouveau chapitre au bar Sous les Palmiers, mais pas la fin d’une histoire

Les 2 frères globe-trotters qui ont repris l'établissement en mars dernier souhaitent entretenir l'esprit des lieux tout en apportant leur touche personnelle.

Saint-Nazaire : un nouveau chapitre au bar Sous les Palmiers, mais pas la fin d’une histoire Léo & Lucas / © SaintNazaireNews.fr

Tenu par Anne-Gaëlle Orgebin depuis 2016 et repris au mois de mars par les 2 frères jumeaux Léo et Lucas Vince, le bar Sous les Palmiers la Plage tourne une page tout en douceur et entame un nouveau chapitre. Un nouveau chapitre, mais certainement pas une nouvelle histoire. Car Léo et Lucas comptent conserver l'esprit d'hospitalité et de convivialité de l'établissement devenu au fil des années un véritable marqueur de la ville. Où l'on se rencontre, se mélange. Où l'on voyage aussi. À travers les cultures du monde entier qui s'y croisent, et ont ces deux touts petits riens en commun : une ville nommée Saint-Nazaire, et une certaine idée du bonheur à y vivre aussi.

Les racines nazairiennes ont été les plus fortes

Nés à Suresnes il y a 33 ans, Léo et Lucas Vince ont un patronyme qui ne dissimule rien de leurs origines locales ! Avec une grand-mère nazairienne, un grand-père qui a travaillé 9 ans aux Chantiers, et une maison de vacances achetée sur la côte par leurs parents il y a plus de 30 ans, les 2 frères retrouvent d'une certaine façon à Saint-Nazaire leurs racines familiales. « Nos potes sont déjà là. Ceux avec qui on a fait durant des années des pizzas en sable sur la plage de Bonne Source » sourit Lucas. Entre le temps des pizzas sur la plage, et celui des rosés sur la terrasse de Sous les Palmiers, quelques années tout de même se sont écoulées. Des années de vie à l'étranger, de voyage et de surf, qui ont mené les 2 frères en 2019 à un projet commun d'ouverture d'écolodge à Lagoa de Óbidos au Portugal. « Tous les feux étaient au vert pour l'ouverture, mais le Covid est arrivé au mauvais moment. Nous avons dû prendre la décision de rentrer en France » expliquent-ils.

Saint-Nazaire : un nouveau chapitre au bar Sous les Palmiers, mais pas la fin d’une histoire
publicité

 « Les planètes se sont alignées »

Avant de se retrouver associés, les 2 frères ont roulé chacun leur bosse à Paris, au Mexique, au Portugal, au Brésil, ou encore en Irlande… Léo a travaillé 10 ans dans la restauration, notamment aux côtés du chef étoilé William Le Deuil à Paris, et plus récemment à Quiberon avec Catherine et Hervé Bourdon du Petit Hôtel du Grand Large. « Ils sont venus à Saint-Nazaire il y a un an et demi, avec l'envie de découvrir comment bougeait la Ville, et sont passés à Sous les Palmiers » raconte Lucas. En cuisine, c'est Marco qui les reconnait aussitôt. Une semaine après, le contact était établi avec Anne-Gaëlle qui souhaitait mettre son bar en vente. Mais pas à n'importe qui, alors, s'ils connaissaient quelqu'un dans leur entourage ? « Les planètes se sont alignées, quelques mois aprsès nous sommes revenus, et le coup de coeur a été immédiat » racontent Léo et Lucas. Après les 9 hectares de pins parasol du Portugal, les 2 frères poseraient donc leurs valises ici, face à ceux de la Place du Commando.

Saint-Nazaire : un nouveau chapitre au bar Sous les Palmiers, mais pas la fin d’une histoire

« C'est le monde qui vit ici »

Léo et Lucas ont retrouvé à Sous les Palmiers la fusion des langues, des cultures, et de tous les milieux. « Saint-Nazaire nous correspond, car c'est le monde entier qui vit ici. On y rencontre des Grecs, des Brésiliens, des Ukrainiens, et on voyage dans Saint-Nazaire » se réjouit Lucas. Les 2 frères souhaitent conserver l'esprit d'échange et d'hospitalité du spot, « et partager ce que notre mère nous a transmis. Accueillir les gens, veiller à leur bonheur avant tout » insistent-ils. Quelques touches persos ont déjà été apportées depuis la réouverture, et la vie douce a repris son cours face à la mer et sous les palmiers.

Une partie grignotage qui se développe

Les clients ont pu découvrir depuis mars quelques éléments nouveaux introduits subtilement dans le décor : banquettes, chaises, ou encore les toilettes qui font déjà beaucoup parler d'elles ! Côté carte, on sent l'inspiration de fusion de cuisines du monde avec des produits minutieusement sourcés. « Nous privilégions les producteurs bio et locaux, et allons développer la partie grignotage le soir » annoncent Léo et Lucas. Rillettes de poisson maison, labneh libanais, grill cheese canadien…Fleurs comestibles de Tanya, jardins de Domery, halles paysannes du marché, Pain Maritime ou boulangerie l'Atelier, biscuits de L'Envolée, bière Nao, vins naturels, café 100% italien venu directement de Rome… On pioche déjà allègrement dans cette carte appétissante pour les petits creux de l'apéro du soir. « Et le midi, nous gardons bien sûr La Fourchette Nomade et les assiettes végétariennes de Marco » détaille Léo. Les plages horaires de 9h30 à 22h ne changeront pas « pour préserver notre équilibre ». Léo et Lucas resteront parcourir un long chemin ici à Saint-Nazaire : « Nous voulons rester et nous y installer. C'est très agréable. Alors que tout va parfois trop vite, ici, on peut prendre encore le temps ».

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire