publicité
Publié le 19 Juillet 2023 à 12:02.

Trignac : de l’idée récup à l’entreprise florissante, l’histoire du succès de Florian Palettes

Florian Donnay a lancé le recyclage de palettes il y a 9 ans dans son garage, il est aujourd'hui à la tête d'une entreprise de 7 employés.

Trignac : de l’idée récup à l’entreprise florissante, l’histoire du succès de Florian Palettes Florian Donnay / © SaintNazaireNews.fr

A Trignac, le long de la N171 reliant Saint-Nazaire et Nantes, 15 000 palettes de formats variés, sont soigneusement empilées et alignées, dans la cour de l'entreprise Florian Palettes. Elles font partie de l'important stock que Florian Donnay, créateur et dirigeant de la société, gère en rachetant, réparant et recyclant des palettes en bois pour les revendre ensuite sur toute la région. Avec une formation de boulanger pâtissier, rien ou presque ne le prédestinait à créer cette entreprise. Un besoin, une rencontre, une idée, les choses de la vie, et beaucoup de travail et de persévérance, en auront voulu autrement.

Du bois pour se chauffer l'hiver

L'histoire a commencé il y a près de 10 ans dans la cour de la maison de Florian Donnay à Montoir-de-Bretagne. Ou plutôt bien avant. Dans son enfance. « En ce temps là, dans la région de Saint-Nazaire les palettes de bois n'étaient pas revendues. Nous les récupérions pour la cheminée de notre maison. Cela évitait de payer le chauffage » se souvient-il. Plus tard, avec une formation de boulanger pâtissier en poche, il part travailler à Vire dans le Calvados. « J'ai continué à récupérer des palettes pour le chauffage. C'était dans les années 95-96 » poursuit-il. Jusqu'au jour où au détour d'une route normande, une cour remplie de palettes l'intrigue. « C'était une petite entreprise. J'ai réalisé que récupérer des palettes pouvait aussi être un métier. Et que je brûlais du bois alors qu'on pouvait me le racheter ! ».

Un retour à Saint-Nazaire

 Durant 4 ans, en complément de revenu, il organise ses tournées pour fournir en palettes usagées la petite entreprise. « Je suis revenu à Saint-Nazaire en 2001. J'ai fait le tour de la ville, mais là surprise, je n'ai trouvé aucune palette » raconte Florian Donnay. Suit alors une période de différents jobs : la boulangerie, mais aussi un manège pour enfants, un camion ambulant… « Mon père est décédé en 2009. Je suis reparti sur les routes. Pour trouver du bois de chauffage pour ma mère » se rappelle-t-il. Florian Donnay remplit un demi camion en 2 heures, puis 1 camion par jour, puis 1 et demi, puis 2. C'est donc décidé. Il quitte la boulangerie pâtisserie et s'installe à Montoir-de-Bretagne. À la recherche d'un terrain de stockage mais avec de petits moyens, il a alors la chance de rencontrer un propriétaire compréhensif. « Je me suis battu, et j'en ai fait des heures. Et finalement, c'est mon père qui m'a refoutu dedans »

Trignac : de l’idée récup à l’entreprise florissante, l’histoire du succès de Florian Palettes

Un chiffre d'affaires en constante augmentation

Florian Donnay a poursuivi son activité durant 4 ans en tant qu'auto-entrepreneur avant de créer sa société Florian Palettes. Aujourd'hui, avec 800 clients, un stock de 15 000 palettes disponibles en permanence sur un terrain de 4 000m2, et un chiffre d'affaires en constante augmentation depuis 3 ans, il ne compte pas s'arrêter là. Nicolas et Franck, les 2 chauffeurs de la société se déplacent sur toute la région récupérer et livrer des palettes. Jean-Yves, trieur et cariste, s'affaire chaque jour dans l'atelier. Alpha et Moussa sont chargés du tri et de la réparation, tandis que la secrétaire Céline peut désormais travailler dans de vrais locaux en dur. Des conditions de travail qui se sont améliorées, depuis le lointain temps où Florian Donnay réparait seul les palettes dans son garage de Montoir-de-Bretagne. « Je souhaite maintenant développer un système de point relais. L'entreprise va également pouvoir se doter d'un chariot supplémentaire, et l'année prochaine, l'achat d'un poids lourd va nous faciliter les livraisons » annonce-t-il. Un terrain de stockage plus vaste est également en projet. Aujourd'hui, Florian Palettes rachète les palettes usagées, les recycle en les proposant à la vente ou en location. L'entreprise vend également du charbon de bois, des pellets, et a ouvert au printemps un espace de meubles artisanaux en bois de palettes. Et l'histoire n'est pas prête de s'arrêter là…

Trignac : de l’idée récup à l’entreprise florissante, l’histoire du succès de Florian Palettes

Florian Palettes • 16, chemin de la Petite Ville à Trignac • www.florian-palettes.fr.

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire