Délinquance à Saint-Nazaire : le maire juge insuffisante la réponse de l’état

David Samzun saisit la députée Audrey Dufeu sur les résultats de son Beauvau en circo, et pointe le manque d'effectifs nationaux pour lutter contre le trafic de drogue.

Délinquance à Saint-Nazaire : le maire juge insuffisante la réponse de l’état © Adobe Stock
Publié le 18 Octobre 2021 à 12:41.

3 membres de la police nationale ont été affectés au Commissariat de Saint-Nazaire suite au “Beauvau en circo” organisé par la députée LREM Audrey Dufeu. Trop peu selon David Samzun qui y oppose les 10 postes de policiers municipaux créés à Saint-Nazaire.

Un trafic qui s’étend dans de nombreux quartiers

Après des fusillades à Prézégat, ou encore un car-jacking boulevard Laënnec, le quartier de Kerlédé a été à son tour le théâtre de faits de délinquance d’une extrême gravité, et l’insécurité n’est assurément plus une affaire de “ressenti” à Saint-Nazaire. Tirs de mortiers à proximité d’une école et du centre commercial, trafic de drogue à ciel ouvert. Nous ne sommes pas dans les quartiers nord de Marseille, mais bien à Saint-Nazaire, ville d’un peu plus de 70 000 habitants. Et c’est bien cette disproportion entre la gravité, la fréquence des faits, et la taille d’une commune qui n’aspire qu’à rester une “ville moyenne de bord de mer”, qui choque et pose question. Ces trafics sont-ils nouveaux à Saint-Nazaire ? Non, il s’agit plutôt d’une extension dans les différents quartiers de ce qu’on observe depuis déjà depuis des années dans le centre-ville, comme sur la place de l’Amérique Latine, ou au Dragon. On peut alors légitimement se poser les questions : en a-t-on fait assez hier ? Et en fait-on assez aujourd’hui ? Et pourquoi ici plus qu’ailleurs ? Dans ce jeu de ping-pong entre passé et présent, responsabilités de l’état ou des collectivités, le maire de Saint-Nazaire a adressé mercredi 13 octobre 2021 un courrier à la députée En Marche de la circonscription Audrey Dufeu, où il lui rappelle que la lutte contre le trafic de drogue incombe à la Police Nationale et à l’état.

La lettre de David Samzun à la députée Audrey Dufeu

« Madame la députée,

Comme vous le savez, les questions de sécurité publique sont au coeur des préoccupations de nos concitoyennes et nos concitoyens. Vivre en paix est un droit. Un droit que les autorités de la République ont le devoir absolu de garantir.

En ce domaine, je fais partie des Maires qui considèrent que l’état et les collectivités locales ont des responsabilités partagées. C’est le sens des décisions que j’ai prises dès mon élection en mars 2014 en renforçant les équipes de médiateurs, en créant un service de police municipale doté de 10 postes et en mettant en place un dispositif de vidéo protection. Mesures qui sont venues compléter la présence de nombreux services de la ville de Saint-Nazaire qui interviennent dans l’espace public et participent à rendre la vie agréable.

J’assume pleinement mes responsabilités. J’en prends même de nouvelles puisque j’ai pris l’engagement de doubler les effectifs de police d’ici la fin du mandat et de déployer de nouvelles caméras de vidéo-protection.

Je regrette sincèrement que votre Gouvernement ait tant de mal à le faire.

Dans certaines métropoles, un principe simple semble avoir été posé : un poste de policier municipal créé s’accompagne d’une création de poste dans la police nationale. A Saint-Nazaire, je prends acte que 20 postes de policiers municipaux auront été créés d’ici la fin du mandat, pour trois postes nouveaux affectés au Commissariat. C’est la triste réalité.

Je suis convaincu du rôle que la Police Municipale peut et doit jouer en terme de tranquillité publique et de police du quotidien. Mais j’attends de l’état qu’il assume toutes ses responsabilités en matière de lutte contre le trafic de drogue, contre toutes les tentatives d’appropriation de l’espace public, contre toutes les formes de délinquance et de grand banditisme car lui seul dispose de moyens efficaces.

Quand des délinquants tirent au mortier contre les fenêtres des habitants d’un quartier pour les intimider et revendiquer un territoire, puis sur les véhicules de la police nationale, ce n’est plus le domaine de compétences de la police municipale.

Bien évidemment, je n’exonère en rien toute cette partie de la clientèle qui, sous couvert de pratiques dites récréatives, alimente un trafic qui mine la vie de nos villes et la sécurité de toutes et tous les habitant.es. Cette inconscience est totalement irresponsable. D’autant que nombre de ces pratiques finissent en véritable dépendance. Mon soutien est plein et entier à tous les acteurs de la prévention et de la santé publique qui oeuvrent aux côtés des personnes dépendantes.

Je conteste les analyses de votre Ministre qui nous explique que le Commissariat de Saint-Nazaire serait parfaitement doté. Je continuerai inlassablement de réclamer des moyens supplémentaires car son manque d’effectifs est reconnu, mais cette situation n’est pas traitée en raison de désaccords sur l’organisation du temps de travail au sein du Commissariat. C’est une situation dont les Nazairiennes et les Nazairiens n’ont pas à être les victimes.

En organisant les “Beauvau en circo”, vous avez choisi de vous saisir publiquement des questions de sécurité publique. Elles sont d’une telle importance que je vous en remercie. Il m’apparait essentiel que les actes suivent afin que nous sortions de cette situation.

Dans la suite de vos opérations de concertation et de communication, j’espère que vous prendrez de nouvelles initiatives en tant que représentante de la majorité présidentielle et du gouvernement. D’abord en agissant concrètement sur cette question d’effectifs au sein du Commissariat. Ensuite en permettant de réunir les diverses autorités concernées et les habitant.es afin que ces derniers puissent témoigner auprès de vous toutes et tous, comme ils le font jour après jour auprès de moi et de toute mon équipe municipale, de leur exaspération et de leur terrible sentiment d’abandon.

Je répondrai bien entendu positivement, politiquement et matériellement, à toute initiative que vous pourriez prendre en ce sens.

Dans l’attente de votre retour, je vous prie de croire, Madame la Députée, en l’assurance de ma considération distinguée. »

vidéo à la une
dernières vidéos En ce moment
aux alentours
vie locale
Sorties & Loisirs
culture & spectacles
food
shopping
Business & Entreprises
Économie & Industrie
Environnement
Transport & Mobilité
Santé
Sport
Jeunesse & Éducation
Emploi & Formation
Immobilier
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin
Trignac
Le Croisic
PLUS DE NEWS
AGENDA

26

Nov

AU

05

Déc

Les Musica’les

Les Musica’les

  • Saint-Nazaire

27

Nov

AU

19

Déc

Fest’Hiver

Fest’Hiver

  • Trignac

01

Déc

AU

02

Jan

Noël Magique

Noël Magique

  • La Baule

04

Déc

Marché de Noël

Marché de Noël

  • Batz-sur-Mer

04

Déc

AU

05

Déc

Marché de Noël

Marché de Noël

  • Saint-Brévin-les-Pins
Annonces immobilières

Site web réalisé par

Studio SaintNazaireNews : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire