Publié le 17 Septembre 2021 à 10:23.

Reine bike, une marque de vélo voit le jour en Loire-Atlantique

Après deux ans de conception, la marque nantaise lance la production de ses 800 premiers vélos.

Reine bike, une marque de vélo voit le jour en Loire-Atlantique © Reine bike

L’entreprise nantaise Reine bike a annoncé le début de la production de ses premiers vélos dans les usines Arcade Cycles à La Roche-sur-Yon. Les vélos à assistance électrique haut de gamme made in France pourront être testés gratuitement samedi 18 septembre à Nantes.

Un vélo néo-retro produit et conçu en local

Le vélo Reine bike est un vélo à assistance électrique haut de gamme au design néo-rétro, avec un choix de 4 coloris tendance, décliné avec un cadre aluminium haut ou bas, en version connectée ou non. Conçu pour un usage urbain et péri-urbain, il possède une autonomie de 80 à 120 km selon le mode utilisé, et doté d’équipements performants et connectés. Après 22 ans dans les télécoms en tant que dirigeant, Stéphane Grégoire s’est lancé en 2019 dans ce projet “Reine bike”, avec le souhait de mobiliser au maximum le tissu local, d’où son choix de production dans les ateliers d’Arcade Cycles situé à La Roche-sur-Yon, et un partenariat avec l’entreprise Velco pour tous les aspects de la connectivité. Au total, 800 modèles seront produits d’ici la fin de l’année. Les premiers vélos seront livrés au cours du mois de septembre.

publicité

Un modèle classique ou connecté

Le nouveau vélo Reine bike existe en version Classic, ou en version connectée innovante, avec intégration d’un système de communication et d’une application mobile IOS et Android pour être averti, et couper l’assistance électrique si un mouvement suspect du vélo est détecté. Une fiche d’identité du Reine Bike est également téléchargeable avec la position, la photo du vélo et les numéros de série et bicycode… On retrouve également toutes les infos qui plairont aux grands ou petits sportifs pour surveiller leurs exploits : distances parcourues, durée d’utilisation moyenne par jour, nombre d’activités, nombre de calories brulées lors de chaque déplacement, mesure de l’empreinte carbone, ou encore pourcentage de batterie converti en kilomètres restants à parcourir. Le vélo pourra être testé samedi 18 septembre de 10h à 17 à Nantes, Hall 6 Ouest, Agora, rue de la Tour d’Auvergne.

À lire aussi

Site web réalisé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire