publicité
Publié le 16 Novembre 2022 à 13:23.

Saint-Nazaire : feu vert pour l’ouverture du garage solidaire Re-Pare

Le garage associatif installé dans l'ex-garage Juin proposera des tarifs sociaux en fonction des revenus.

Les clients du garage Juin de la rue Offenbach, dont les propriétaires viennent de prendre leur retraite, n’auront pas attendu longtemps avant de retrouver leur petit garage de quartier. Re-Pare y ouvrira ses portes le lundi 21 novembre. L’idée ? Proposer à tous les Nazairiens des tarifs en fonction de leurs revenus, lever les freins à la mobilité et à l’emploi, et participer au rajeunissement du parc automobile dans la ville.

De professeur de mécanique à président de Re-Pare

Président de l’association Re-Pare, Jacques Malthieu est un ancien professeur de mécanique à la retraite. Un bagage professionnel de 25 ans non négligeable pour se lancer dans cette aventure. Après avoir créé son association en 2019, et obtenu les soutiens et financements des collectivités, il peut enfin concrétiser ce projet avec son équipe de bénévoles. « Je vivais à Nantes où existent déjà de telles structures. J’ai voulu créer ce garage à Saint-Nazaire sur le même modèle » explique-t-il. L’opportunité du local ne lui a pas échappé, et il compte récupérer la clientèle existante, tout en attirant une nouvelle pour qui la case réparation et entretien reste un frein. Soutenu par la CARENE, la ville de Saint-Nazaire, la Région, le Département ou encore des Fonds Européens, l’association accepte ses premiers adhérents depuis le 14 novembre. Une quinzaine de bénévoles et 3 salariés, dont 2 mécaniciens professionnels, les attendent pour la prise de rendez-vous de réparations dès lundi prochain.

« Le coût moyen d’un véhicule est de 294 euros par mois »

Comment garder ou trouver un travail éloigné de son domicile lorsqu’on touche un faible salaire qui ne permet plus d’entretenir son automobile ? « Le coût moyen d’un véhicule est de 294 euros par mois tout compris » détaille Jacques Malthieu. « Les problèmes de mobilité concernent 20% de la population. Et 1/4 des Français en recherche d’emploi déclarent avoir renoncé à un poste faute de véhicule ». Le garage Re-Pare se propose donc d’appliquer des tarifs sociaux et dégressifs à ses adhérents : pour des revenus inférieurs à 1000€/mois, le taux horaire de la main d’oeuvre est fixé à 27€ TTC, puis 39€ TTC jusqu’au SMIC, puis 63€ TTC pour les revenus supérieurs. « C’est cette solidarité entre les clients qui permettra d’équilibrer les comptes . Les meilleurs revenus financent la structure en payant le tarif habituel d’un garage » ajoute-t-il. Pour bénéficier du travail des mécaniciens de Re-Pare, il faudra au préalable devenir adhérent de l’association, en payant une cotisation annuelle de 10 à 20€.

Eliminer les véhicules polluants grâce aux dons

L’association compte également sur les dons défiscalisé, pour proposer ensuite ces voitures à un moindre coût à ses adhérents. Plusieurs entreprises ou particuliers en ont déjà profité pour se débarrasser de véhicules inutiles. « Nous comptons également sur ces dons pour rajeunir le parc auto. Avec la possibilité de proposer un véhicule plus récent, et moins polluant aux adhérents, quand l’entretien n’est plus possible, et en fonction des besoins vitaux » poursuit Jacques Malthieu. Le démarrage de l’activité est officiellement fixé au lundi 21 novembre pour la partie garage,et les demandes d’adhésion ont débuté cette semaine à l’association. D’autres projets seront ensuite développés dans les prochains mois par Re-pare : la location courte et longue durée, l’autopartage, le transport d’utilité sociale, ou encore un service de lavage écologique.

Garage Re-pare • 25 rue Offenbach à Saint-Nazaire • contact : 07 49 56 72 23 • mail : re.pare.asso44@gmail.com.

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire